Ninja No Yume
en cours



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La belle Ayane arrive =w= [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iyaki Yuuhi Tsubaki

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 22
Localisation : Prêt d'un lac

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   Jeu 28 Juin - 6:52

    • Nom : Shizumi
    • Prénom : Ayane
    • Âge : 18 ans
    • Sexe : Femme
    • Village ou Organisation : Kumo
    • Grade : a vous de voir
    • Code de validation : Se trouve dans les règles
      Valide par Red Rose

    • Description Physique : 10 lignes au minimum.

      Pour finir ce début de présentation, nous allons attaquer la partie physique avec l'aide de la terrible Ayane *Wesh, me voilà* bon, c'est parti. Alors, pour commencer, même si Ayane est petite *à peu près 1m65, c'est pas petit Baka* pff, c'est toi qui le dit. Elle possède des cheveux long onduler d'un bleu foncé, mais aussi à l'époque elle possédait une frange d'un bleu clair fascinant. Tout ce bleu harmonise à la perfection son visage fin si doux qui n'est pas si angélique vu que la plupart du temps, son visage finis par être recouvert de tache de sang, du sang de ses victimes. Et ses yeux d'un rouge sang magnifique *ouais, mais bon...* En parlant de ces yeux, elle possède des yeux d'une rouge tellement clair qu'on dirais qu'elle ressemble a du sang, cependant, ils changent souvent de couleur selon son états. Vous allez me demandais comment ça ? et bien c'est très simple, elle peut passé du rouge clair au rouge foncé. D'ailleurs, à travers son regard, on peut voir tout le sang qu'elle a vu couler au fur de ses jeunes années. Son regard et si profond que même si on le lui cache avec un bandeau, on peut ressentir tout ce qu'il lui est arrivé lorsqu'elle était toute petite *Eh oui, j'ai vécu tellement de choses étant petite* . En continuant sur le visage, Elle a aussi de fin sourcil qui harmonise un peu son visage et qui sont de même couleur que sa chevelure, ce qui prouve que ces cheveux sont naturelle, et non pas teint comme la plupart des femmes. A part cette particularité, elle porte la plupart du temps des vêtements assortis à son humeur, cela peut passer du bleu claire au bleu foncer en passant par le noir. Elle porte aussi de petites chaussures noires possèdent quelques petits lacets de la même couleur et un bracelet à fleur rouge couleur sang. La plupart du temps, elle porte une jupe ou une robe et parfois, selon le temps, des pantalons, mais cela reste quand même rare *pas tant que ça, quand il pleut ou autre, je sors toujours en pantalon* Oui, c'est normal ça /rigole/. A part tout ceci, sa tenue préféré restera son vêtements bleu et blanc avec quelques dessin dessus, mais aussi une sorte de ceinture de toutes les couleurs magnifique *ouais bin pas la peine de fantasmer dessus* Et pour finir, elle porte sur ses cheveux un magnifique chapeaux bleu foncer qui comporte , sur le haut, des pêches qui ont l'air tellement vrai qu'on a envie de les manger offert par sa mère quand elle était toute petite et un . A part ça, elle possède aussi un fourreau sur le cotés qui est de couleur bleu, car c'est a cette endroit précis qu'elle y met son sabre de couleur orange. En parlant de son sabre, celui-ci et de couleur rouge au niveau de la lame, et le bout et de couleur bleu foncer avec des scultures dessus offert par son père et qu'elle met dans son dos, accroché à un fourreau *ouais, j'adore mon sabre*

    • Description Psychologique :

      Wosh les lecteurs, alors on est tous réunis ici pour commencer la mentalité de notre chère Ayane. Mais pour ça, je vais demander à celle-ci de ramener ses fesses ici pour qu'elle s'exprime elle-même. *Bonjour* Bon, maintenant que tout le monde est là, je peux enfin commencer sa description mentale, mais il manque quelqu'un, allez monsieur ou madame la lectrice, allez-vous asseoir devant vos papiers, c'est bon ? Allez, on se dépêche, même si on n'est pas motivé par ma présentation pitoyable *Mais n'importe quoi, arrête de les barbaient avec ton baratin* Okay, j'arrête. Ayane a une très grande personnalité. Elle adore faire plaisir à son prochain *Eh, ça dépend qui quand même, je ne vais pas tout le temps faire ma gentille non plus* Oui mais chut, c'est moi qui raconte ici, nan mais oh. Ensuite, elle est très gentille avec les gens de son village, mais alors elle n'aime pas du tout les gens qui se la joue ou qu'ils se sentent supérieure à elle avec leurs manies. *Ça c'est vrai, je déteste les gens comme ça, ça m'énerve a un point.* Mais tu vas me laissais racontée oui, tu veux que je te punisse en te consignant dans l'ombre ? *Fais attention toi, je ne te permets pas de me parler comme ça* Et bien, elle est très têtue et n'aime pas être contredis, la preuve depuis tout à l'heure elle réagit comme ça. *Mais je sais quand même me rendre compte quand j'ai tort, même si c'est très rare* Oui, c'est vrai, merci Ayane, je me demande bien ce que je ferais sans toi *Pas de quoi madame je ne connais rien sur moi* Bon, je ne répondrais pas à cette provocation. Elle est aussi une fille très gentille, mais elle est beaucoup plus que cela. Parfois, à cause de son dédoublement de personnalité, elle se fait facilement manipuler et je peux vous dire que la plupart du temps, tout cela se finit très mal *Pff, même pas vrai hein, Hotaru* Et, mais je ne t'ai pas dit de dire mon surnom, excusez là, ne lui en voulait pas trop, ce n'est pas facile tous les jours, surtout quand on a un terrible passé *Chut, ne dit rien* Eh qui te dit que je ne vais pas leur dire ? Je peux bien me venger après tout ce que tu me fais subir avec cette présentation. Et oui et même si elle laisse toujours apparaître un large sourire, derrière se sourire se cache une grande tristesse et de la peur. Parfois, lorsque la situation lui échappe, elle finit par changer complètement de caractère et deviens complètement sadique *Même si cela m'arrive que très rarement, hein, tu t'en souviens la dernière fois.* Oh que oui, je m'en rappelle même trop bien //ce gratte alors la joue// Ensuite, elle est très intelligente, d'ailleurs, c'est grâce à sa qu'elle réfléchit avant de réagir et de se lancer tête baisser. Enfin, je ne sais plus vraiment quoi dire et toi, tu sais quoi dire ? *Ah, tu me demandes afin d'intervenir, merci de cet honneur. Alors, oui j'adore le sang et j'adore aussi ma peluche qui à un chat blanc avec de longue oreilles* Ah bon ? Comme c'est mignon *Ah c'est bon, j'ai bien le droit d'en avoir une* Bien sûre Ayane, bien sûre. Et pour finir, Ayane a aussi une manie qu'y avait énervé sa mère....Elle adore faire des farces aux autres, cela la fait beaucoup rire et la détend de ses journées de mission. Mais elle est très mature, même si elle fait tout le temps des blagounette, elle adore s'amuser *Ouais, surtout, j'adore boire du saké* Ah ouais, je l'avais oublier celle-là, merci.

    • Histoire : 30 lignes minimum.

      Chapitre I: Nous mourrons, quand il n'y a plus personne pour qui nous voulons vivre

      [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

      Son histoire ? Eh bien mes chers enfants, cela est une très longue histoire, asseyiez vous un instant, confortablement. Même si vous pensez que la vie est toujours remplie de bonheur et de joie de vivre, où chaque jours la vie nous apprend des choses et l'histoire de notre planète, de notre village, ne vous y tromper pas. La vie nous réserve des millions de surprise, mais ce que vous ne savez pas, c'est que derrière cette paix qui c'était installer, la véritable apparence de la haine et de la guerre se terrer sous cette façade de paix.

      Mon histoire commence il y a environs 18 ans, dans un petit village reculer de Kumo. C'était une nuit d'Hiver, la neige blanche émaculée le sol de leur pureté et c'est ce jour-là que je nacquis, qu'elle beau spectacle n'est ce pas ? C'était une nuit calme dans les hauteurs des montagnes de Kumo, même si le froid envahissait de plus en plus la petite demeure, mes parents était très heureux de m'avoir, j'ai été leur petite dose de bonheur et un petit rayon de soleil. A l'époque où je suis née, les jeunes filles naissant dans le petit village n'était pas très bien vue, car pour eux c'était signe de mauvais augure et de malchance pour le village, peut être était-ce vrai en fin de compte ? Peut-être suis-je vraiment la cause de la destruction futur de mon village, de ma vie mais aussi la destruction de tout un peuple. Malgrès tout les comerage des villageois, mes parents refusèrent de m'abandonnais, même si j'étais une fille, j'étais LEUR fille et rien ne pourrait changer ce sentiment. Ce cher sentiment, l'instant maternelle et quelques chose d'agréable de si doux et pure, mais lorsque cette pureté et souillé, cela na plus le même sens, ce n'ai plus que bain de sang et de haine. Cependant, même si les préjugés était devenu de plus en plus violent, pour eux, cela avait été une bénédiction que de recevoir une jolie petite fille comme moi, car quand on connait la guerre et la destruction, un petit rayon de soleil ne peut être que meilleur. D'après les rares souvenir qu'il me reste de ma naissance, je suis née avec une petite hupette bleu clair, aussi bleu qu'un océan de saphir, et des yeux aussi rouge que la couleur du sang qui vient de couler d'un corps encore chaud et palpant. Cette sensations de sécurité et de bien être, c'était le plus beau des cadeau de naissance, je sens encore les mains de ma mère me portant et son coeur baton contre mon oreille, me laissant entendre une douce symphonie de vie et d'espoir. c'était si bon de me sentir aimée de quelques personnes, même si celle-ci n'arrêtait pas de se faire insulter, maltraité mais aussi harcelé, ce n'était pas une vie très facile pour nous. Mais en y pensant encore aujourd'hui, était-ce moi la cause de tout se bazard dehors ? J'ai vue tellement de fois ma mère pleurer à cause des villageois, était-ce ma faute aussi ? Suis-je née pour porter malheur et préjudice à tout ceux que j'aime ? Cela était une très bonne question pour moi. Toutes ses questions que je me posais à cet âge, alors que je ne connaissais encore rien à la vie, allez être répondu.

      Pendant mes très jeunes années, j'étais toujours toute seule, la seule petite fille ayant les yeux d'une couleur différente des leurs, la seule petite fille étant différente d'eux et étant déjà destéter de tous. C'est une sensation horrible que de se sentir rejeter, mal aimé voir même ignorer. J'étais l'une des rares jeunes filles à ne pas avoir d'amis ni de soeur, enfin, c'est ce que je crus pendant quelques temps. J'étais encore qu'une enfant et je voyais déjà la réaction des jeunes personnes de mon âge, même jeunes ils étaient envahis par la haine et le mépris, à chauqe pas que je faisais dans cette ville, je sentais l'odeur du sang, de plus, en ce même moment, des dizaines de meurtres firent leurs apparitions. La ville était devenue en même pas 5 ans un vrai enfer, voir pire. On était plus en sécurité ici, c'est pour cela que ma mère décida alors de déménager, nous faisant emménager dans un lieu plus reculer mais au moins plus sûre, j'avais environs 6 ans à l'époque. La vie défilé lentement, les minutes envihissaient mes parents de joie et nous vivions enfin dans une ville ou personne ne me jugeais ni me fuiyais, j'étais normal pour la première fois de ma vie, au yeux de tout le village. J'étais enfin une jeune fille comme les autres, je m'étais faite pour la première fois de ma vie des amies, des gens qui m'aimais bien mais surtout qui ne me jugeais pas à mon physique. C'est ainsi que pendant les 2 années qui suivirent, j'étudiais enfin le rôle de Ninjas, car oui, on est Ninjas de génération en génération. Car oui, mes parents étaient des ninjas très fort
      Pendant mes très jeunes années, j'étais toujours toute seule, la seule petite fille ayant les yeux d'une couleur différente des leurs, la seule petite fille étant différente d'eux et étant déjà destéter de tous. C'est une sensation horrible que de se sentir rejeter, mal aimé voir même ignorer. J'étais l'une des rares jeunes filles à ne pas avoir d'amis ni de soeur, enfin, c'est ce que je crus pendant quelques temps. J'étais encore qu'une enfant et je voyais déjà la réaction des jeunes personnes de mon âge, même jeunes ils étaient envahis par la haine et le mépris, à chauqe pas que je faisais dans cette ville, je sentais l'odeur du sang, de plus, en ce même moment, des dizaines de meurtres firent leurs apparitions. La ville était devenue en même pas 5 ans un vrai enfer, voir pire. On était plus en sécurité ici, c'est pour cela que ma mère décida alors de déménager, nous faisant emménager dans un lieu plus reculer mais au moins plus sûre, j'avais environs 6 ans à l'époque. La vie défilé lentement, les minutes envihissaient mes parents de joie et nous vivions enfin dans une ville ou personne ne me jugeais ni me fuiyais, j'étais normal pour la première fois de ma vie, au yeux de tout le village. J'étais enfin une jeune fille comme les autres, je m'étais faite pour la première fois de ma vie des amies, des gens qui m'aimais bien mais surtout qui ne me jugeais pas à mon physique. C'est ainsi que pendant les 2 années qui suivirent, j'étudiais enfin le rôle de Ninjas, car oui, on est Ninjas de génération en génération. Eh oui, mes parents étaient des ninjas très fort à Kumo, il faisait souvent des missions pour le Raikage, ils étaient toujours demander pour faire les mission des plus dangeureuses. Mais malheureusement, même si tout ce passer bien dans le village, un malheur vint frapper notre famille de plein fouet. C'était une journée comme les autres avec mes parents, Je m'étais levée très tôt ce jour-là pour aller jouer avec ma meilleure amie, lorsque je vis ma mère devant la porte, faisant un aurevoir de la main à quelqu'un. Intrigué je mis dirigeais instinctivement pour y voir les larmes au yeux sur les joues de ma chère mère. Je la pris alors dans mes bras, avant de lever la tête vers elle, lui demandant d'une voix douce et calme.

      "Pourquoi pleure tu mère ?"
      "Ton père vient de partir en mission dangeureuse. J'ai peur pour lui."
      "Ne t'en fais pas, je suis sûre qu'il reviendra sain et sauf."

      Mais si seulement j'avais raison, je l'avais expéré tellement fort, j'avais priée le ciel de m'accordais ce voeux, malheureusement, deux jours plus tard, une mauvaise nouvelle nous parvint, une nouvelle qui détruira une famile entière.

      Chapitre 2: La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie .

      [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

      cela faisait maintenant 2 jours que mon cher père était partis en mission et aucune nouvelle nous étez parvenus. MA Mère et moi étions très inquiète pour lui, mais si il lui serait arrivé quelques chose, on l'aurait su, enfin je le souhaitais au plus profond de moi-même. J'étais de sortie avec l'une de mes amie du village, elle était super gentil et à ses cotés je me sentais bien, j'étais moi même et elle savait tout de moi, mon passé, mais aussi mon futur car elle aussi voulait devenir Ninja pour Kumo et enfin être débarasser de ses parents violent. Elle n'avait pas de chance, car tout le contraire de mes parents, les siens la maltraitée, ils lui faisaient faire des choses vraiment répugnant et dangeureux, on avait au moins un point en commun, on avait beaucoup souffert pendant nos jeunes années. Malheureusement, même si la souffrance et la peine ne frapper jamais sur nous, en ce jours sinistre, tout changera dans le pire des cas et dans la peine. Si seulement je n'avait été là lors du retour de mon père, enfin, quand je dis retour, je parle de quelques chose d'autre, pas vraiment son retour en vie, mais plutôt son retour allonger sur une sorte de brancard. Ce jour-là, j'étais allez jouer avec ma meilleure amie, nous nous amusions énormément chez elle, quand ses parents n'étaient pas là bien évidemment, ou sinon on jouait dehors, dans le parc du village, là, il y avait des dizaine de petit enfant du même âge que nous. Cela faisait tellement de bien de se sentir enfin aimer par des enfant et non pad détéster et repousser. Nous nous amusions alors sur le toboggan lorsqu'une jeune femme courut vers moi l'air affolé. Je la regardais tout d'abords un instant, mais ce qui me choquais le plus, se fut la couleur de ses yeux, ils étaient d'un rouge si foncer que j'arrivais à voir la tristesse qui la submergeais. Je la regardait alors longuement avant de voir les larmes me coulais des yeux, je regardais tout d'abords mon amie avant de me levais et de me mettre à courrir de toutes mes forces, je ne sentais plus rien, plus de joie, le vide complet. Plus je m'avançais de chez moi, plus mes forces m'abandonnais, je trébuchais une fois, puis deux et je vis enfin ma maison, ma mère devant en train de m'attendre. Je m'arrêtais alors devant elle, les larmes au yeux et sauta dans ses bras, si seulement ce n'était qu'un cauchemard, si seulement cela n'était jamais arriver. Je regardais alors ma mère avant de la voir verser une larmes, puis deux et des dizaines viennent juste après. Je compris alors que mon ressentis était juste, je me précipita alors dans la maison et vis plusieurs ninjas autour de quelques choses. Je m'approchais tout d'abords lentement, puis je me mis à marcher plus vite et pousser les gens.

      "S'il vous plait, laissez moi passer..."
      "Ayane, reste ici...n'y va pas..."
      "Pa...PAPA...PAPAAAAAAAAAAAA"

      Lorsque j'arrivais enfin devant la table, j'y trouvis le cadavre de mon père, allonger avec un draps blanc sur son corps meurtrie, du sang continuais de couler le long de ses bras. Du sang...Je voyais du sang par terre, je poussais alors un cris de rage avant de me jeter par terre, près de mon père, un torrent de larmes longeant mes joues déjà rougis par la peine et le désespoir. Je ne voulais pas quitter mon père, je lui pris alors la main et la serrer doucement contre mon petit corps encore jeune et si fragile. Ma mère essayais de m'enlevais de cette étreinte, mais je refusais de bouger, même de lacher la main de mon père. Je restais ainsi pendant un petit moment avant de voir un jeune ninjas grièvement blesser mais en vie me tendre une sorte de lettre. Je regardais alors le jeune homme avant de prendre timidement la lettre de mes mains souillé par le sang et écouta ce qu'avait à dire le monsieur.

      "Je suppose que tu t'appelle Ayane, voici une lettre qu'a écrit ton père avant de mourrir au combat. Il a été très courageux, soit fière de lui. Ce sont ses derniers mots, ses dernières volonté avant de mourrir."
      "Mer...Merci Monsieur..."

      Je le regardais une dernière fois avant de l'ouvrir et de voir tout d'abords des taches de sang sur un peu toute la lettre. Je séchais alors mes larmes du revers de ma main avant de commencer à lire la lettre, gardant la force de finir ma lecture.

      Spoiler:
       


      Chapitre 3: Rêvons nos vies, vivons nos rêves

      [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

      [en cours]



Dernière édition par Ayane Shizumi le Sam 15 Sep - 21:37, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moryu Uzumaki

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   Sam 30 Juin - 13:40

Un modèle de présentation ayant été réaliser par le Staff', nous vous prions de recommencer votre présentation à l'aide de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Iyaki Yuuhi Tsubaki

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 22
Localisation : Prêt d'un lac

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   Lun 2 Juil - 10:18

Voila, je pense avoir fini ^^

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Azami [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et Iyaki [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
La noirceur et la solitude de la nuit m'attendent pour me serrer dans leurs bras puis me guider vers un isolement prochaine et une vie de ténébres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moryu Uzumaki

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   Lun 2 Juil - 11:23

rien à redire sur les descriptions, ton histoire est un peu légère par contre ...

à mon avis, avec ça tu n'iras pas plus haut que Chuunin, après, attendons un second avis ...
Revenir en haut Aller en bas
Sanae.H.Rose

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   Lun 2 Juil - 11:27

Quelques fautes d'accords et de verbes que tu pourrais corriger mais sinon tes descriptions sont compréhensibles et plutôt sympa à lire. Par contre l'histoire est un peu courte et c'est un peu dommage donc je suis d'accord avec Shei:

Je te valide en tant que Chuunin de Kumo
Revenir en haut Aller en bas
Iyaki Yuuhi Tsubaki

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 22
Localisation : Prêt d'un lac

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   Jeu 6 Sep - 19:33

Je refait mon histoire ^^ donc je la remet dans les fiches en cours ^w^

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Azami [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et Iyaki [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
La noirceur et la solitude de la nuit m'attendent pour me serrer dans leurs bras puis me guider vers un isolement prochaine et une vie de ténébres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle Ayane arrive =w= [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle Ayane arrive =w= [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°8 : Les animaux domestiques
» Soit comme la neige belle mais froide - Bella {EN COURS}
» ~ Une Belle Histoire Arrive Toujours à l'Improviste ~ [Renard]
» La belle sorcière arrive ^^ .
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja No Yume  :: A Garder-
Sauter vers: