Ninja No Yume
en cours



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Mer 8 Aoû - 0:56


Soif. Il faisait soif. L'après midi- était bien avancé et un vent sec balayait les dunes de sable rougeâtre du grand désert meurtrissant comme un fouet le visage de la jeune femme. Le soleil fondait sur sa peau brune. Elle se félicita intérieurement d'avoir une peau adaptée à ce genre de climat, quelqu'un de plus pâle aurait souffert le martyre mais hormis la soif ardente due à l'effort physique qu'elle fournissait elle ne s'en sortait pas trop mal. Ses longs cheveux violacés libre a l'air battaient la mesure dans un silence de feu. De part son affinité suiton elle n'était pas à son avantage dans ce lieu mais rien ne l’empêchait d'utiliser ce large bout de ciel vierge a des fin encore plus dangereuses. Elle repensa à ce qui l'avait attirée dans l'endroit. Probablement que pour bon nombre de personne se perdre dans cette infinité de sable aurai été de la folie mais pour raison quelle n'aurai sus expliquer, elle ne se perdait pas. Elle avait définit quelques mois au par avant un quadrillage très précis de l'endroit et l'avait imprimé dans son cerveau. Certes elle n'était pas de ces ninjas a la stratégie implacables mais elle n'était pas suffisamment folle pour se jeter à corps perdu dans le désert. Elle avait passé de longues semaines à l'étudié en vue de ce voyage qui avait pour but de collecter des informations sur un petit groupe de déserteurs qui se serai réfugié à l'orée de celui-ci. Trajet peu fluctuant mais qui avait au moins eu le don d'endurcir encore la jeune femme aux conditions extrême. Cependant qu'elle marchait elle avait bien vite cessé de fredonner pour ne pas s'assoiffer inutilement. Elle n'en demeurait pas moins dangereuse pour toute menace potentielle à son intégrité, pareille à une bête elle s'était adaptée à l'environnement et sa légendaire endurance avait fait le reste. Elle faisait un avec le désert et un nouvel air montait dans sa tête.

Elle avala une gorgée d'eau et ne fit pas le moindre commentaire quant à la situation quelle mourrait pourtant d'envie de critiquer de manière au moins aussi vulgaire que virulente. Ses lèvres restèrent résolument clauses. Elle risqua un coup d’œil a l'astre éclatant qui fonçait sa peau déjà basanée, mais il ne semblait pas près de calmer sa vigueur et ce en dépit de l'heur qui tournait. Sans broncher elle repris sa route dans le labyrinthe de sable et de chaleur. C'était un véritable brasier. Elle ne se plaignait pas. D'ailleurs elle se plaignait rarement. Pour ne pas dire jamais. Pourtant, elle avait des tas de chose a redire en dépit de son très jeune âge . Le système était naze complètement ridicule et elle détestait parfaitement les haut conseillés du village, elle détestait l'hokage et n'avait pas le moindre rêve de paix. C'était juste un prétexte pour faire la guerre avec bonne conscience. Elle n'avait rien contre la guerre et de manière générale rien contre les conflits divers et variés qui pouvaient animer les êtres humains. C'était dans les mœurs depuis des millénaires que de vouloir se battre et ce pour tout un agrégat de raisons diverse et variées. Ce pourquoi elle ne pouvait pas entendre qu'ils aspiraient à la paix. Et surtout pas eux shinobis du monde entier. Eux qui vivaient pour se battre que deviendraient-ils alors ? Peu être songeait-elle au chose de cette manière par ce qu'elle ne se battait pour rien en particulier sinon pour le simple fait de se battre justement ? Les opinions a son sujet au village était relativement mitigées, on arrivait pas bien a savoir si son comportement à la limite de l'insubordination était une bonne chose ou pas. C'était sans contexte un mauvais exemple pour les plus jeune ou même les moins gradés, mais face à ce problème on avançais son évidant panel de réussites diverses et variées. Et puis de toutes les manières elle demeurait a ce jours la seule qui possédât jamais assez de culot pour adopter pareil comportement face aux éminences du monde. Donc même si litige il y avait on ne l'inquiétait pas vraiment.

Elle remarqua que le soleil déchoyait enfin offrant l'ombre au désert et la froideur atroce qui s'en suivait. C'était bien pour ça que les déserts étaient dangereux. Pour leur changement brusque de température le genre qui pouvait passé de plus de quarante degrés dans la journée à biens moins de zéro la nuit tombée. Elle qui avait abandonné son par dessus un peu plus tôt dans l’après midi profita de la fraîcheur de ce début de soirée pour revêtir son vêtement chaud, dont le tissus orange rappelait la couleur du sable qui l'entourait comme la mer qui avait disparu plusieurs milliers d'année au par avant. Comme le soleil assassin ne frappait plus aussi fort et que le froid n'était pas encore vraiment installé elle s’octroyât le droit d'une pause et se laissa choir a même le sable sans autre forme de procès. Elle se désaltéra à grande gorgées. Elle pouvais se le permettre elle n'était plus a une heure de marche de la sortie de ce bourbier. et puis elle allais en avoir besoins car depuis peu elle avait le pressentiment limite bestial de ne plus être seule dans les les environs. Elle sortis de la poche droite de son pantalon la lanière de cuir qui lui servait de coutume a attacher ses très longs cheveux lorsqu'elle envisageait de se concentrer ou bien de se battre. Elle joua un moment avec le dit cordon cependant qu'elle commençais a marmonner une chanson traditionnelle de Kumo. Toujours Kumo et jamais konoha. Elle n'avait jamais chanté de chant du village de la feuille, seulement ceux de son village natal. Et sa voix, sa voix de miel raisonna dans les dunes. D'un geste gracieux elle attrapa ses longs cheveux les réunissant dans sa main gauche en une queue de cheval haute de sa main droite elle enroula le lien autour de sa crinière. Ce faisant elle releva les yeux vers le ciel et un rayon de soleil vint frapper le diamant jaune qui trônait sur son front comme une couronne. Elle baissa les yeux sur une silhouette a première vue masculine. Elle se garda de parler attendant simplement qu'il se présente. Tout ses muscles se tendirent , se tenant prête à bondir si besoin était. Elle était le fauve et lui le malheureux humain perdu dans le désert. Qu'il parle, elle n'avait pas une patience infinie.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Uchiha

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Ven 10 Aoû - 15:32

La Mizukage n'est vraiment pas très chiante, elle m'envoie dans le désert sous un soleil de plomb pour chercher une plante médicinale, je ne sais même pas à quoi elle ressemble, mais elle m'a dis qu'il n'y en a qu'une, alors je devrais trouver. Quel chaleur, je n'ai jamais eu aussi chaud, bien que mon corps à plus d'eau que la plus pars des autres, car je suis Ninja de Kiri, mais il ne faut pas que je tombe en dessous d'un certain niveau, sinon je meurs, c'est pour ça que j'ai emmener plein d'eau, je pensais que ça me prendrais juste la matinée mais non, on arrivais au soir et je n'ai pas trouver la plante, je vais faire encore quelque pas puis je vais m'arrêter, quand d'un coup je sentis un chakra proche, le chakra d'une femme. Je m'avança et là je vis la plus belle femme de toute ma vie, elle avait un diamant sur le visage, qui s'illuminait, sa la rendait encore plus jolie, mais tout mon fantasme s'arrêta quand je vis qu'elle était de Konoha, je recula et mis la main sur mon fourreau prêt à dégainer mon Katana si il le fallait, j'engagea la conversation

Qui es-tu ? Sache que je ne te veux aucun mal

Je suis désavantagé face à elle qui dois maîtriser le Katon vu qu'elle vient de Konoha, moi je maîtrise le Suiton donc je suis sûr de perdre, mais j'ai une chance au Kenjutsu je maîtrise mon épée depuis tout petit donc pas de problème. Mais elle n'a pas l'air nul, mais ma question est, que fait-elle ici ? Une mission ? de l'espionnage ? je ne le sais pas, mais à mon avis elle va m'attaquer pour me tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Sam 11 Aoû - 0:39

«  je ne te veux aucun mal » ces simples lexèmes suffirent a faire éclater de rire la jeune femme. Elle posa ses yeux tout feu tout flemme sur l'homme qui avait fait irruption. De toutes les manières elle ne sentait pas grand chose venant de lui. Son chakra n'était pas aussi puissant que le sien ma la Sannin de konoha ne se décrispa pas pour autant. Dieu savait a quel genre d'être elle avait affaire. Au cours de ses nombreuses mission elle avait rencontré de redoutables ninjas capable de faiblir volontairement la quantité de leur chakra afin de tromper l'adversaire. Elle ne savait strictement rien du shinobi qui se dressait face à elle aussi elle joua la carte de la prudence. Elle posa un indexe sur le joyau qui ornait son front et le caressa du bout du doigt. C'était vraiment rassurant de savoir que quelque soit la situation on avait toute une réserve de Chakra à proximité. Et pas qu'une en fait. Sa peau était parcourue de papillons noirs qui témoignait des sceaux qu'elle avait employer pour aspirer le chakra d’impudent. Elle ne serai donc en théorie pas obligée a utilisée le Shïru genzo. Elle retira la main du sceau et reporta son attention sur son vis à vis. La main sur son sabre il semblait se méfier encore plus d'elle qu'elle ne se méfiait de lui.

D'un geste sec de la tête elle l'interpella lui demandant ainsi silencieusement de déposer les armes s'il voulait que tout se déroule pour le mieux. S'il n'obtempérait pas autant dire qu'elle ne lui laisserai pas la chance de riposter une seule fois. Et peu être que si elle était dans un bon jour elle l'achèverai sans souffrance. Comme il ne semblait pas comprendre ce qu'elle lui demander sans prendre la parole elle sentis une bouffé de rage la gagner et ce dus se lire dans ses yeux. Et puis elle se rappela qu'il n'était pas l'un de ses hommes et que donc il ne pouvait pas comprendre.
- Lâche ton arme et arrête de trembler comme une pucelle, sinon je jure que je te casse la gueule dans les règles.

elle avisa le bandeau de son locuteur et faillis éclater de rire devant l'emblème. Un kirijin dans le désert. Certes elle manipulait elle même le suiton mais il y avait des limites au foutage de...il suait a grosse gouttes et même si le froid s'abattait enfin sur le sable, il était fortement déshydraté. Elle décida ensuite d'ignorer sa première question. Il ne s'était pas présenté et elle ne comptait pas révéler son identité à quelqu'un qui ne l'avait pas fait. Alors de manière impérieuse elle le poussa aux aveux.
- Et toi, Kirijin tu es qui?
Revenir en haut Aller en bas
Kara Uchiha

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Sam 11 Aoû - 9:12

Konoha ce prend vraiment pour des dieux, je viens juste de rencontrer une fille magnifique, mais elle est très impulsif, la preuve vu comment elle me parle, elle me dis :

- Lâche ton arme et arrête de trembler comme une pucelle, sinon je jure que je te casse la gueule dans les règles.

Pour tout te dire, je ne tremble pas de peur mais d’excitation.

Bien que ma phrase que je lui est donnée est vraie, mais le problème c'est que son chakra est immense, je peux le ressentir, il ne cesse de gagner en puissance, d'un point de vu stratégique il vaut mieux pour moi de baisser les armes, je retira ma main de mon Katana, puis elle me pose une question :

- Et toi, Kirijin tu es qui?

Je ne sais pas si donné son prénom est bien face à un ennemie, mais je décide quand même de lui répondre :

Je me nomme Itsuki Maki et toi ?

Elle a intérêt à me répondre, car je viens de donner des informations qui me concerne parfois il ne suffit que d'un nom pour ce faire tuer, je reste donc prudent face à mon ennemie, et je n'ai pas envie de mourir aujourd'hui, j'ai un objectif et je compte bien l'atteindre, mais en attendant je ne mourrais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Dim 12 Aoû - 0:14

Trembler excitation. Elle étouffa un rire amusé. Midori connaissait parfaitement la réputation de pédant orgueilleux dont jouissant konoha dans le pays de l'eau, mais à l'entente de ces mots elle ne pus qu’emmètre un avis franchement opposé. Elle lut pendant le temps d'une fraction de seconde le dégoût qu'elle inspirait à son locuteur. Et encore, il n'avait rien vus de ce qu'elle était capable de donner pour énerver les gens. Il lâchât cependant son arme. Imprudent. Débutant. Personne de censé n'aurai eu l'idée d'obéir à l'ordre de la jeune femme. Elle resta résolument assise persuadée que même en agissant avec détachement elle serai capable de se défendre. Elle ne sentait pas le moindre danger venant de son adversaire potentiel, et dans la plus part des cas elle ne se trompait pas à ce sujet. Néamoins sa méfiance de félin l’emportât sur la raison. Elle dévissa sa gourde et avala une nouvelle gorgée d'eau.

Le voile de nuit qui tombait sur le sable apportait désormais une fraîcheur agréable qui se transformerai bien vite en vent sec et glacial. Mais ça ce n'était pas pour l’immédiat. Elle se recentra sur celui qui venait de commettre une autre erreur a la suite en lui livrant son identité. Comme il n'avait pas hésiter en le disant et qu'il n'y avait rien d'alarmant dans son faciès elle en déduit qu'il ne mentait pas. Elle n'allais certainement pas commettre la moindre erreur de ce genre. Aussi lorsqu'il insista pour avoir sa propre identité elle céda. Elle dirai la vérité la moins complète.
- Admettons que je m'appelle Choko. et ce n'était pas un mensonge. Elle portait bien le nom d'un papillon. Ou tout du moins c'était le nom que lui avait donner l'Anbu en référence au nombreux sceau en forme de cet insecte volant qui parcourraient son corps. Choko dans son cas signifiait qu'elle possédait une grande ressource de Chakra et que c'était forcément mauvais pour l'adversaire qui tentait de faire face. Choko un nom d'ange pour un fauve en chasse. Elle sortis de sa poche intérieure une cigarette qu'elle alluma. Elle fumait toujours lorsqu'elle s'ennuyait. En fait elle fumait des qu'elle en avait l'occasion. C'était l'un des rares plaisir quelle s'accordait d'ailleurs. Aprés la plus flagrante des insubordinations. Elle foutait souvent le camps pour fumer pendant ses tours de garde. Midori jaugea son interlocuteur d'un œil profondément désintéressé.
- Tu penses que je suis arrogante, hein ? Que suis semblable aux miens et que j'aime me prendre pour plus forte que je ne suis? elle laissa sa question en suspend attendant simplement qu'il réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Uchiha

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Dim 12 Aoû - 9:58

Tss, admettons quel phrase stupide ça veut forcément dire quel me ment, où du moins ce n'est pas son vrai prénom, mais tout en réfléchissant son chakra continu de grandir et ça, ça ne m'inspire pas confiance. Ah enfin la fraîcheur reviens, ça fait du bien mais je ne me relâcha pas du moins, le fait quelle m'ai donné un nom qui ne corresponde pas, montre bien quel ne me fait pas confiance, mais elle à raison nous sommes de villages différents mais pourtant je pensais en lui donnant mon véritable nom avoir instaurer une petite confiance mais apparament non, donc vu qu'elle ne m'a pas donner son véritable nom je décide de mettre la main sur mon Katana sans le retirer du fourreau. La jeune femme commence à fumer une cigarette, ce que je trouve des plus débiles, ça ne sert à rien mais bon les ninjas de Konoha m'auront toujours déçu. D'un coup la jeune femme décide de me parler :

- Tu penses que je suis arrogante, hein ? Que suis semblable aux miens et que j'aime me prendre pour plus forte que je ne suis?

Exactement je pense que vous êtes arrogante, et que vous vous prenez pour la plus fort !

J'en ai marre des gens comme ça, qui traite ceux qui sont surement inférieure comme de la merde, alors qu'ils n'en sont pas, c'est vraiment aucun respect.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Dim 12 Aoû - 15:18

Sa main regagna le fourreau de son sabre et aussi tôt la fredonneuse se remit à chanter un air de Kumo. Elle s'était relevée à une vitesse affolante et hormis le son de son chant elle avait disparu de la vue du kirijin. Elle s'était apposé le sceau du ciel et de ce fait elle bougeait bien trop rapidement pour qu'un œil normal ne puisse la voir. Même un sharingan de permettait pas de la voir de manière foncièrement distincte. Et ce n'était même pas question de gaspiller du chakra. Sans interrompre sa fabuleuse vitesse elle arracha de son fourreau l'arme de l'homme. Elle possédait une capacité toute particulière à énerver l'ennemi. Elle pouvais les pousser a bout que ça soit par l'étalage de ses capacités ou par son insolence a la limite de la condescendance. Elle se stoppa face à lui et le jaugea avec une franche férocité.
- Je te l'accorde, je suis arrogante mais je m'estime justement. Je suis effectivement la meilleure. Et pas seulement dans le cas présent. A bien des égard je le suis. Quand à mon nom, s'il n'est pas exactement celui qui me sert d'usage courrant, si tu te rendais a Konoha et que tu demandait au Kage de t'accorder une audience avec la Choko, il serai fort probable que tu me rencontre. sur quoi la fredonneuse de la feuille jeta au sol l'arme du Maki et détacha ses cheveux signe qu'elle ne comptait pas engager de combat réel, ou quelconque autre activité qui ne lui demande un réel effort qu'il soit cérébral ou physique. En tout cas c'est ce qu'aurai traduit quelqu'un qui la connaissait, elle laissa ainsi paraître pour le jeune garçon tout le désintérêt qu'il lui inspirait. Le désintérêt que lui inspiraient la plus part des êtres humains de manière générale. Et encore elle ne faisait pas mention de la méfiance qu'elle avait pour eux, vils manipulateurs capable de tout du meilleur comme du pire. Surtout du pire.

Elle ferma les yeux et se remit a chanter franchement en réponse aux oiseau qui faisaient entendre leur ramage par delà les montagnes de sable. Elle n'attendait rien en particulier. À part peu être le moment propice pour rentrer au village.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Uchiha

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Dim 12 Aoû - 17:56

Pour qui elle ce prend elle m'arrache mon Katana à une vitesse fulgurante, elle m'énerve si ça continu... Non c'est sans doute ce qu'elle cherche, m'énerver en même temps qu'être derrière moi elle se mit à me parler :

Je te l'accorde, je suis arrogante mais je m'estime justement. Je suis effectivement la meilleure. Et pas seulement dans le cas présent. A bien des égard je le suis. Quand à mon nom, s'il n'est pas exactement celui qui me sert d'usage courrant, si tu te rendais a Konoha et que tu demandait au Kage de t'accorder une audience avec la Choko, il serai fort probable que tu me rencontre.

Alors Choko serais plus un surnom, et si on donne des surnom c'est au ninjas de l'ANBU, vous faîtes partie des ninjas de l'ANBU ?

D'un coup j'ai eu envie de mourir, je vu le visage d'une ninja de l'ANBU elle va surement me tuer, que faire ? En plus elle est stréssente, elle chante un air, si ça ce trouve elle fais ça juste pour m'embêter, ma solution serais de fuir... Mais vu que je ne suis pas comme ça, ça ne risque pas. Je n'abandonne pas, et si je dois mourir aujourd'hui je mourrais, mais il faut quand même que je fasse attention, si jamais elle attaque... Mais à mon avis elle ne m'attaquera pas, car elle venais de détacher des cheveux, et du moins ce que je pense c'est qu'elle n'a pas l'intention d'un combat réel, mais vaut mieux rester sur ses gardes si elle à fait partis de l'ANBU il vaut mieux prévoir une tactique .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Dim 12 Aoû - 18:43

Les ninjas de l'Anbu. Elle ferma les yeux un moment et un sourire mauvais se posa sur ses lèvres. L'Anbu. Elle se plongea dans ses souvenirs. Elle était entrée dans l'Anbu as l'age de quatorze ans seulement et il lui avait fallu seulement six mois pour devenir chef d'escouade. Elle avait vus défiler sous ses yeux les pires missions de son existence, des hommes : elle en avait vus mourir tellement qu'elle ne sourcillait même plus face aux shinigamis. Elle avait vite filer au niveau égalant les meilleurs, développant des sceaux hors normes. Elle avait le profil parfait de celle qui travaillait seule. Le fait d'avoir des équipiers l'handicapait de manière spectaculaire. Elle était bien trop violente dans sa manière de combattre sans stratégie apparente. Elle avait besoin d'un équipier qui soit capable de causer de gros dégats, besoin de quelqu'un qui apportait une nouvelle perspective a son travail.

La jeune femme n'était plus officiellement parlant membre de l'Anbu mais était irrévocablement attachée a toutes les missions dangereuses, prenant souvent la direction d'opérations délicates. En temps que légende vivante de Konoha elle possédait un rôle bien particulier, s'offrant une place toute particulière dans la hiérarchie du village. Elle était la personne a concerté en cas de grande décision, mais comme de manière générale elle fuyait les formalités elle ne donnait pas souvent son avis sur les question politico-stratégiques. La situation devenait amusante et elle était une personne honnête sur tout et dans tout.
- t'es marrant. déclarat-elle avant de décider de ce qu'elle devais faire. Bavasser avec ce jeune impudent ou bien poursuivre sa route ? Dans le pire des cas elle pouvait aussi l'éliminer et oublier totalement cette rencontre. Elle se proposa de tenter l'expérience.
- L'Anbu, hein...et même si c'était l'cas. Qu'est ce que ça pourrais t'foutre...? elle passa une main dans ses très long cheveux pendant que la lune qui les éclairait jouait de reflet dans le diamant jaune qu'elle portait sur le front tel un diadème , alors que princesse elle n'était pas. Elle n'était pas raffinée et elle n'avait pas le temps d'employer un ton parcimonieux. Elle grondait, jurai et crachait ses ordres avec une férocité animale. S'imposant en Alpha comme un loup dans une meute. Elle était la reine panthère noire et eux n'étaient que les ridicules félins d'importance négligeable.

- Cependant , il est vrais que j'en ai fait parti. Autrefois... elle s'affala dans le sable, sur le dos, seulement appuyée sur ses coudes. Elle regardait le voile noir qui tombait en vague sur l'endroit.désormais je suis au dessus même de ça. Je donne bien plus d'ordre que je n'en reçois. avouat-elle. Elle pris sa respiration et se redressa en position assise, fit glisser sa veste sur ses épaules nues pour découvrir le tatouage sur l'épaule gauche qui la désignait comme chef des services secrets. Elle le caressa du bout de l'ongle. Un rire lui échappa et elle se rhabilla.
- Plutôt qu'Anbu, j'emploierai le terme de légende vivante. et c'était la vérité La Choko, Tsukimi Midori était une Sanin de Konoha et ce depuis déjà plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Kara Uchiha

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Lun 20 Aoû - 14:04

Elle avait beau avoir fais partie des ninja de l'ANBU cela ne me faisait en rien peur car même si elle me tuer cela ne lui apporterait rien voilà pourquoi je suis calme bien qu'un peu stresser quand même. On aurait dit plutôt qu'elle attendais quelque chose, enfin bref je m'en fiche je veux surtout qu'elle arrête de prendre cet air là avec moi elle ce crois supérieure à moi, même si c'est vrai je m'en contre fiche. Elle peut même me dire ses anciennes mission rien ne me ferais peur, elle ce mit à me parler de choses que je ne comprenais pas, puis elle me dis :

- Plutôt qu'Anbu, j'emploierai le terme de légende vivante.

En plus elle se prends pour la reine juste parce que elle a le grade de Sanin, ok elle est forte mais elle n'a aucun respect des autres. Pour moi Chunin, genin, Juunin, ANBU, Sanin ou Kage le grade reste le même. Si on a pas le sagesse nécessaire pour le grade autant ne pas être ninja du tout. Je lui sors :

Les êtres humains vivent tous en basant leurs croyance sur ce qui comprennent du monde, captive de cet connaissance. Puis ensuite ils nomment cet perception réalité, pourtant le savoir et la compréhension sont des concept subjectif, cet réalité peut ce révéler n'être qu'une illusion, l'être humain vis au milieu de ses croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   Lun 20 Aoû - 21:59

- Blablabla. Au final tu ne dis que du vent. Quant à la perception que j’ai du monde, elle n’empiète en rien sur mes capacités décisionnaires. Je ne cherche pas à définir ni les racines du mal ni même la source du bien et vrais dire je me fiche pas mal de la morale. On dis souvent de moi que je vois le monde à la manière d’un animal. Ce n’est somme toute pas faux. Tout ton charabia ne m’intéresse pas.
Et c’était la stricte vérité. Elle n’acceptait pas de leçon de morale de la part de personne. Pas même de son Kage ou sa famille. Elle était la seule a pouvoir décider de ce qu’il était bon ou non de faire. Elle était la seule a se comprendre parfaitement et personne au monde n’était pour l’heure capable de saisir qui elle était, ce qu’elle ressentait ou bien encore pourqu’elle sainte raison Est-ce qu’elle ne supportait pas le contact. Et c’était mieux comme ça. Elle n’avait rien à leur cacher mais ne leur faisait absolument pas confiance, n’ayant donc rien àà leur confier non plus.

Elle traversait la vie comme si elle lui était étrangère et que les évènements en cours se construisaient autour de sa personne sans jamais l’atteindre de quelque manière que se soit. Et c’était peu être le cas, après tout la fredonneuse n’était pas le genre de personne aux quelles on éprouvait le désir de se frotter tant sa nature belliqueuse était inscrite dans ses yeux vifs. Elle était pourtant une belle femme qui donnais parfois même l’impression d’être abordable mais les plus aguerris des ivrognes avaient reculer devant son regard féroces et ses baisers mortels.

La femme se redressa, se mit debout et regarda la lune. Un soupire lui échappa et elle se tourna vers le dénommé Maki. Un sourire carnassier s’inscrivit sur son visage.
- tu m’as suffisamment fait perdre mon temps. Je me demandai si de cette rencontre ressortirai quelque chose d’intéressant mais non, absolument rien qui ne soit digne de figurer dans mon rapport. elle s’étira et dans un ricanement animal, repris sa route bien décidée à oublier très vite cet interlude et ce n’était pas compliqué : elle ne se souvenait que de ce qu’elle écrivait dans ses rapport. Tout evènement n’y étant pas transcrit était relégué au rang de parasite. Alors elle oublierait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chemin dans le sable || Itsuki Maki ||
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pieds dans le sable chaud. [PV : Anna]
» Nuage de Sable, ma présentation remplie de sable !
» Gueule dans le sable. Coeur dans le vague.
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» J'ai écris ton prénom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja No Yume  :: A Garder-
Sauter vers: