Ninja No Yume
en cours



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Roi Des Océans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Le Roi Des Océans   Sam 4 Aoû - 18:05

    • Nom : Hoshigaki
    • Prénom : Kisame
    • Âge : 30 ans
    • Sexe : Masculin
    • Village ou Organisation : Akatsuki
    • Grade : Bras droit du chef de l'Akatsuki - Nukenin de rang SS
    • Code de validation : Validé ^^

    • Description Physique :

      En tout temps, indépendamment de l’époque ou de la période, le monde vit naitre ses grands prédateurs. Ils imposaient leur domination dans ces lieux régis par la loi du plus fort. Manger ou être mangé, tel était le maitre mot …

      Alors que l’Homme n’existait pas encore, ce fut le mégalodon qui s’imposa comme maitre incontestable des mers, cet énorme requin d’une vingtaine de mètres surplombait la pyramide alimentaire, il était toujours chasseur, jamais proie … Mais victime de son appétit insatiable et de son manque d’adaptation aux changements de son environnement le prédateur disparut ... Et bien que les millénaires passèrent, le roi des océans resta un squale ; Le grand requin blanc … Cependant sa suprématie s’arrêtait là où les continents prenaient naissance. Elle était cloisonnée au milieu aquatique faute d’adaptation au milieu terrestre où les requins ne seraient que des proies faciles. Tout avait toujours été question d’adaptation et d’évolution afin de survivre, c’était l’ordre de la nature …

      " L’évolution est la raison du plus fort "

      C’est avec une certaine logique que Kiri, véritable lieu de rencontre entre terre et mers, fut le berceau d’un grand bond dans l’évolution adaptative en étant témoin de la naissance de Kisame Hoshigaki ... Très vite surnommé le monstre du brouillard, ce n’était pas tant sa redoutable et terrifiante efficacité au combat qui lui avait valu cette appellation mais bien son apparence. Ne tenant réellement ni de l’Homme ou du requin, le ninja dérivait entre ces deux qualificatifs ne pouvant clamer ni son appartenance à l’un, ni à l’autre. Cependant il avait brisé la frontière entre le milieu aquatique et terrestre qui empêchait la terreur des mers de contraindre les prédateurs de ce second milieu de se plier à elle.

      " A chaque étape de l’évolution son lot d’aberrations "

      Kisame s’apparente aux requins sous plusieurs traits, la première caractéristique et la plus générale est sa couleur de peau plutôt atypique. Celle-ci est d’un bleu pâle donnant au ninja un ton blême, elle est également épaisse et plus résistante que celle d’un humain. Ses cheveux noirs de jais sont dressés sur sa tête de manière à rappeler un aileron. Ils sont maintenus par son bandeau frontal affublé du symbole de Kiri rayé d’une entaille nette témoignant la désertion du ninja. Le membre de l’Akatsuki a de petits yeux ronds blancs et vitreux lui donnant le regard froid d’un prédateur prêt à tout afin de venir à bout de sa proie. Sous chacun d’eux, trois fentes branchiales surplombent ses pommettes rappelant un peu plus son lien avec les squales. Celles-ci lui permettent de se déplacer à sa guise sous l’eau sans devoir craindre le manque d’oxygène. Cette dernière adaptation liée à sa manipulation plus qu’exceptionnelle du chakra Suiton fait de lui un redoutable adversaire … S’éloignant toujours un peu plus de l’Homme, son sourire carnassier maqué de dents pointues et acérées comme des lames de rasoir le rapproche encore sensiblement du requin sans que l’on ne puisse cependant vraiment dire qu’il en est un …

      Etant un membre de l’Akatsuki, l’ancien épéiste du village du brouillard porte une toge noire marquée de petits nuages rouges rappelant ceux que l’on peut apercevoir au crépuscule. Cette tenue connue de tous les pays ne permet pas au ninja de passer inaperçu, bien que rien chez lui ne le permettrait. L’homme mesure près de deux mètres et est de stature impressionnante forçant un certain respect. Loin de n’être que de l’apparat, Kisame est doté d’une force qui sera qualifiée de surhumaine par Gai Maito doté pourtant d’une force déjà extraordinaire alors que le déserteur n’était qu’à 30% de son chakra. Cependant ceci peut tirer son explication dans la quantité énorme de chakra dont il dispose.

      Tout comme chacun des 6 autres sabreurs de Kiri, Kisame possède une lame légendaire, Samehada ou peau de requin qu’il porte dans le dos grâce à une sangle qui fait le tour de son corps passant ventralement et transversalement depuis son épaule droite jusque sa hanche du côté opposé. L’épée, dotée d’une volonté propre, choisit son propriétaire et se retourne contre quiconque d’autre que lui essayerait de la manipuler, faisant jaillir des piques sur son manche terminé par un petit crâne de mort afin de faire lâcher prise ce manipulateur non désiré. La large lame est composée de millier de petites dents pouvant se mouvoir indépendamment les unes des autres vouant l’épée à ne faire que déchiqueter au lieu de trancher. Samehada a la capacité non singulière de pouvoir absorber le chakra des adversaires de Kisame et de lui permettre de l’utiliser renforçant son propre pouvoir. Cette réserve immense de chakra lui valut le surnom de " Bijuu sans queues " … Peau de requin grandit de plus en plus au fur et à mesure de l’absorption du flux pouvant même aller jusqu’à dépasser la taille de son manieur.


    • Description Psychologique :

      Kisame est d’un naturel relativement arrogant, disposant d’un pouvoir impressionnant, il méprise les faibles. Il se moquera d’ailleurs de Hidan et Kakuzu tombés au combat blâmant leur manque de puissance et rira de leur mort. Il est également très rancunier et ne manquera pas une occasion de rattraper un manque de respect ou une humiliation sous la forme d’une bonne correction lors d’un affrontement.

      Ce membre de l’Akatsuki se lance dans les combats avec ardeur et avec une brutalité non équivoque, son apparente soif de sang et la violence qu’il met dans ses affrontements ne l’empêche aucunement de réfléchir. Kisame est un combattant avisé, doué d’une grande intelligence et d’un sens de la stratégie développé. Il s’est par ailleurs spécialisé dans la capture des bijuus ses puissantes techniques et son épée aidant. C’est lorsque le ninja utilisera sa technique de la grande vague explosive combinée à sa fusion avec Samehada que celui-ci se rapprochera le plus au niveau du comportement de ses congénères aquatiques. En effet, lors de la chasse, un squale se jette sur sa proie afin de lui asséner une blessure grave afin de le voir se vider de son sang à petit feu pour ensuite pouvoir se régaler de sa victime … Parallèlement, on verra Kisame épuiser les réserves de chakra de son adversaire pour ensuite le voir lentement agoniser au fur et à mesure que l’air se raréfie dans ses poumons. Cependant l’extraction des bijuus nécessite que le porteur soit vivant, Kisame s’arrête alors suffisamment tôt pour qu’il ne meurt pas, mais ne puisse plus opposer aucune résistance, laissant constamment l'homme sur sa faim ...

      Le monstre du brouillard est considéré comme un être abjecte de par son apparence, de son appartenance à l’Akatuski, qui représente le mal, et de son passé. En effet, notre homme avait, lors d’une mission, exécuté ses propres compagnons afin que jamais ils ne puissent révéler les secrets qu’ils gardaient. Contrairement à ce que cela montre, Kisame est un shinobi dans l’âme qui a beaucoup de considération pour ses compagnons pour peu qu’ils soient puissants et donc dignes de son respect. C’est ainsi qu’il va se lier d’amitié avec Itachi Uchiha son binôme pour les missions de l’organisation. Ce sont ses considérations qui poussèrent cet ancien épéiste de Kiri à se rallier à Madara et à rejoindre l’organisation de la lune rouge, persuadé que le monde que proposait l’homme au sharingan était meilleur ...


    • Histoire :

      Chapitre I : Un ninja en devenir

      Kisame fut jadis un des sept légendaires épéistes de la brume. Cependant l’accession à ce rang prestigieux n’avait pas été chose facile, les épreuves avaient été nombreuses et cette réussite avait demandé des sacrifices et non des moindre. Déjà très jeune la vie ne lui avait pas fait de cadeau, il avait passé son examen à l’académie ninja durant la période ‘’du brouillard sanglant’’ … C’était le nom dont le village avait hérité à cause de ses méthodes de sélection. Les étudiants se retrouvaient par binôme pour un combat à mort, celui des deux qui survivait pouvait devenir Genin. Pour le garçon requin la victoire avait été incontestable, il avait écrasé son adversaire sans aucune pitié avec la rage d’un prédateur. Son grand potentiel n’échappa à personne surtout pas aux hautes sphères du pouvoir de Kiri qui voyait en lui une nouvelle force dont ils pourraient se servir. Gravissant les échelons, celui qui fut rapidement surnommé ‘’le monstre du brouillard’’ finit par se retrouver sous les ordres de Fuguki Suikasan qui était l’un des 7 bretteurs de Kiri.

      Les missions s’enchainèrent et furent toutes couronnées de succès, et ce non sans raison. En effet, dans chacune de celles-ci, Kisame avait joué le rôle de garde-fou et avait été chargé d’assurer leur réussite peu importe les sacrifices. Ainsi le ninja d’élite n’avait jamais hésité à exécuter ses propres alliés pour faire tomber le taux d’échec à zéro. Bien des Hommes auraient craqué sous le poids de leur conscience, cependant il était un ninja dans l’âme et servir la cause de son village était primordial pour lui. Bien que les missions furent nombreuses, l’une d’elle pourtant fut déterminante dans la vie du ninja.


      - En aucun cas, tu ne dois permettre que l’un des membres de la section de cryptage tombe aux mains de l’ennemi - Tu dois protéger ces informations à n’importe quel prix, tu sais ce que cela signifie ?!

      Tel était le mot d’ordre que Kisame avait reçu. La mission qui avait démarré comme une banale escorte tourna en exécution. Ibiki Morino, un ninja de Konoha et son escouade avait encerclé le petit groupe de Kiri. Sachant qu’il ne pourrait tous les protéger, l’homme requin avait décidé de faire taire à jamais ceux qu’il protégeait. Ce geste qui fut considérer comme monstrueux par les ninjas du village caché de la feuille, était motivé par un sens aigu du devoir. A son retour au village il fut convoqué par le Mizukage lui-même …

      - Le village a de nouveau besoin de tes services, ta réputation te précède et tes preuves ne sont plus à faire. De plus tu es l’homme de la situation, toi seul pourra mener à bien cette mission dans les plus brefs délais et sans faire de vagues. Fuguki, ton maitre, s’est rendu coupable de haute trahison, nous avons eu la preuve qu’il offre des renseignements sur Kiri à qui est prêt à y mettre le prix …

      - Très bien Mizukage-sama, cela sera fait dès ce soir …

      Kisame se rendit alors chez lui où il allait commencer les préparatifs. Sa demeure n’avait en soit rien de spécial, la seule chose sur laquelle on pouvait porter son attention était le trou béant qu’il y avait dans un coin de la pièce par lequel on pouvait apercevoir la surface d’un court d’eau. Le ninja se rendit à son bureau où il prit un rouleau de parchemin sur lequel il inscrivit quelques caractères à l’attention de son maitre. Sans perdre un instant il s’approcha du trou béant et composa quelques symboles ninja et posa sa main sur la surface de l’eau.

      ~ Invocation ~

      L’eau qui était jusque-là calme se mit à osciller légèrement et se troubla. Une ombre énorme apparut et bientôt devint perceptible, il s’agissait là d’un requin. Celui-ci perça la surface et entre ouvrit sa gueule dans laquelle son invocateur plaça la missive. Sans aucune directive, la bête disparut dans les profondeurs.

      * Très bien, il ne me reste plus qu’à attendre que la nuit tombe, tout devrait se passer comme prévu, l’heure et le lieu du rendez-vous sont fixés j’ai le terrain à mon avantage *

      A Kiri les paysages étaient loin d’être aussi riche qu’au pays du feu par exemple où les terres étaient verdoyantes et où la flore était abondante. Dans le village caché du brouillard tout était terne et froid … Kisame, qui attendait Fuguki, s’était rendu dans un lieu un peu isolé dans lequel il pourrait agir sans que personne ne puisse le gêner et là où un combat qui prendrait un peu d’ampleur ne risquerait pas de faire de perte au sein de la population. Le chemin sur lequel il se trouvait était la continuation de la ronde que les responsables de l’entretien des égouts de la ville empruntaient et celui-ci était bordé d’eau sur toute sa longueur. Comme à l’accoutumé la brume éclairée par les rayons de la lune donnait au village une atmosphère lugubre et malsaine. Le traitre ne se fit pas attendre longtemps, il sortit de l’ombre créée par un pont non loin de là et s’avança à pas raisonnable vers son disciple. C’était un homme ventripotent d’une stature plutôt imposante. Il était vêtu de noir et arborait le symbole de son village sur un bandeau frontal. Ses joues gonflées étaient tatouées de lignes vertes ne faisant qu’accentuer les rondeurs de son visage et sa tête était coiffée d’une tignasse rousse attachée à son sommet en deux boucles. Mais c’est l’épée qu’il portait dans le dos qui le distinguait plus particulièrement, la légendaire Samehada …

      - Me voilà Kisame, alors il y avait quelque chose d’important à propos duquel tu devais me parler, dans ta lettre tu as écrit que tu avais eu vent d’information sur des hauts placés des sphères du pouvoir de Kiri et que ce que tu savais mettait le village en danger.

      Sans dire un mot, Kisame, qui faisait face à Fuguki, commença lentement à sortir son katana de son fourreau. Lorsque la pointe dépassa son rangement, elle émit un petit bruit de scintillement qui déchira le silence. Tout ensuite se déroula très vite. Plongé dans la perplexité, le traitre n’eut pas le temps de réagir. Venant de chaque côté du chemin, plusieurs pieux fixés à des chaines jaillirent hors de l’eau et vinrent transpercer les obliques externes de l’épéiste. Ce qui le paralysa de douleur suffisamment pour que ça lui soit fatal. Le monstre du brouillard qui n’avait pas attendu son reste s’était jeté sur lui avec l’ardeur d’une bête sauvage et dans un mouvement oblique de bas en haut sa lame s’était enfoncé dans le corps de sa victime le tranchant de l’ilium jusqu’au cou, où l’arme trancha la carotide commune. La violence du choc propulsa Fuguki en arrière qui s’écroula comme un arbre abattu dans une forêt … Rassemblant ses forces, ce dernier s’adressa à son disciple …

      - Kisame espèce de … [ crache du sang ] Tu n’es qu’un traitre et un lâche … [ tousse ] … Je te pensais être de ceux qui savait combattre …

      Sans le laisser continuer, Kisame, qui arborait un sourire carnacier, empoigna les cheveux de sa proie dont il suréleva la tête de quelques centimètres tandis que de son autre main il avait arraché le bandeau frontal de ce dernier …

      - Tu oses parler de combat, une personne de ton espèce ne le mérite pas, ceci n’avait rien d’un affrontement, il s’agissait là de ton exécution Fuguki … Tu as bien su joué ton jeu jusqu’à la fin mais tu as été percé à jour, il n’y a qu’un traitre ici et c’est toi … [ et juste avant de continuer, l’homme requin s’approcha un peu de sa victime pour chuchoter à son oreille ] Kiri n’a jamais eu vraiment d’égard pour les traitres, toi mieux que personne devrait savoir ce qu’il advient de ceux qui se rende coupable de trahison …

      Dans un geste brutal et avec une force qui n’avait rien d’humaine, Kisame fracassa le crâne de celui qui fut jadis un grand épéiste. L’homme qui avait remplis sa mission avec succès pris possession de Samehada. Désormais cette épée de légende aux pouvoirs redoutable allait lui appartenir. Lorsqu’il posa sa main sur le manche de celle-ci, l’épée toute entière en frémis, chaque écaille de la lame eut une réaction. Peau de requin avait reconnu son nouveau maitre … Une voix s’éleva dans les airs provenant du tunnel que Fuguki avait emprunté quelques instants auparavant. Un jeune garçon fit son apparition, il était relativement petit, cheveux châtains clairs tirant sur le blond. Une balafre marquait son visage couvrant sa joue jusqu’au bas de son œil gauche. Il s’agissait du Yodaime Mizukage ...

      - Bon travail Kisame … J’avais le sentiment qu’il baisserait sa garde face à l’un de ses subordonnés et à raison, à partir de maintenant ce sera toi le maitre de Samehada, tu vas rejoindre les autres épéistes et être sous mes ordres.

      - Jusqu’à ce que vous m’éliminiez aussi Yodaime Mizukage-sama

      - Je peux te faire confiance du fait de la personne que tu es et des valeurs qui sont les tiennes, tu as œuvré pour le bien du pays de l’eau et du village en remplissant des missions délicates … Tu as exécuté des missions de trahison pour nous … Tu es conscient que ce monde est fait de mensonges et de tromperies …

      - Je l’ai su dès la première fois où j’ai pris la vie de l’un de mes camarades. Tuer un ninja de Kiri alors que j’en suis un moi-même … Alors que suis-je ? Un ennemi ou un allié ?! Quel est mon but ? Où est ma place dans ce monde ? Où tout cela va-t-il m’emmener ? Y aura-t-il un endroit où je pourrai trouver la paix intérieure ?! … Une chose dont je suis certaine est que je suis prisonnier d’une existence vide de sens …

      Les paroles que Kisame avait eu à ce moment précis témoignait de ce qu’il était et de la manière dont il considérait le monde des ninjas … La sélection naturelle qui s’y déroulait n’avait rien de guère plus évolué que celle ayant lieu dans la monde animal. On pouvait bien dire que l’Homme n’avait pas vraiment avancé sur ce point-là et que ses instincts primitifs prenaient encore et toujours le dessus sur la raison. Le désir de pouvoir les gouvernait dictant ainsi leurs actes par soif de pouvoir … Le nouvel épéiste sentit une présence et très vite il put apercevoir une ombre apparaitre derrière le Mizukage, l’homme qui venait de faire son entrée en scène s’adressa à lui …

      - Alors je vais te délivrer de la douleur et du mensonge, je vais créer un endroit auquel tu appartiens …

      Alors que l’homme requin s’apprêtait à demander à l’inconnu de décliner son identité, il put voir deux lueurs apparaitre dans la pénombre, telles des pierres précieuses qui se mettaient à étincelle, ces deux pupilles rouges écarlates trahissait de l’appartenance de l’inconnu à un clan redoutable de Konoha, ses deux sharingans faisaient de lui un membre du clan maudit des Uchiha … Surpris Kisame esquissa pourtant un grand sourire et pris un ton amusé …

      - Je vois … La personne que je pensais être le Yondaime depuis tout ce temps c’était vous en fait … Penser que Mizukage-sama était sous l’emprise du sharingan, ce monde est vraiment empli de mensonge [ petit rire satisfait ] … Mais qui êtes-vous donc pour avoir la capacité de manipuler le Yondaime qui n’est autre que le Jinchûriki de Sanbi ?

      - Je suis Madara Uchiha

      Les yeux de Kisame s’écarquillèrent de stupeur en entendant ce nom … Cependant il rétorqua à son interlocuteur que c’était chose impossible car Madara devait être mort. L’inconnu se montra alors au ninja de Kiri ce qui eut pour effet de gagner sa confiance … Le futur chef de l’Akatsuki dévoila alors ses plans leurs corps baignant dans les rayons de la lune …



      Chapitre II : Les germes de la révolution
      Bien qu’étonnant alors qu’il portait le nom de « brouillard sanglant », Kiri connaissait une certaine effervescence durant la journée. Enfin ceci ne s’appliquait pas à l’entièreté du village, les quartiers les plus pauvres en périphérie de l’île étaient victimes de disettes. Tandis que plus au centre, la théorie se vérifiait pour les nobles du pays de l’eau. Les boutiques qui n’étaient pas nombreuses vendaient des marchandises venant de l’extérieur à des prix exorbitant et cela n’avait rien d’étonnant. Les îles du pays de l’eau isolées du reste du monde et dont les terres étaient peu fertile avaient dû miser sur une économie d’importation dopée tant bien que mal par les marchands à qui le grand large ne faisait pas peur ... Les risques étaient de taille, les navigateurs victimes des aléas de la mer ou de pillard renonçaient très souvent à une traversée à moins d’être escorté. Cependant les services des ninjas n’étaient pas sans coûts ce qui n’avait fait qu’augmenter le prix des marchandises venant du continent. Un projet d’autarcie avait bien vu le jour plusieurs années auparavant quand le Nidaime était encore en place, cependant tous et toutes en étaient venus à la conclusion que Kiri ne pourrait jamais être indépendant et que les ressources produites ne seraient toujours en dessous de ce dont ils auraient pour qu’ils puissent s’auto-suffire.

      Kisame en tant que l’un des sept épéistes jouissait de nombreux privilèges et les provisions à profusion en faisaient partie. Il avait également accès à ce qui portait le nom de ville haute, quartier où les nobles et les têtes pensantes de la bourgade s’étaient établis. L’homme déambulait dans les rues, Samehada accroché dans le dos, pour une fois le temps était un peu clément et la brume habituelle laissait passer la lumière de l’astre céleste qu’était le soleil. Les gens voyaient d’un mauvais œil la présence du monstre du brouillard, en effet bien que disposant d’un statut particulier, les bretteurs étaient connus pour être envoyés sur des missions sensibles où ils commettaient des actes abjectes … Bien qu’heureux des services rendus par ces redoutables ninjas, les nobles n’avaient aucune considération pour eux, ils n’étaient que des armes dont le pouvoir pouvait se servir lorsque le besoin se faisait sentir, beaucoup de ninjas d’élite enviaient leur place mais bon nombre d’entre eux ne connaissaient pas le revers de la médaille.

      Approchant de sa destination, l’homme requin s’arrêta un instant sondant les alentours à la recherche d’un possible chakra dissimulé qui appartiendrait à quelqu’un qui l’avait suivi. Ne repérant rien, ce dernier pénétra dans une grande bâtisse blanche à sa droite. Un couloir se poursuivait devant lui dans lequel un vieux bonhomme assis sur une chaise lisait un parchemin, celui-ci ne sourcilla pas et ne leva même pas le nez de ses écrits, continuant son chemin, il emprunta un escalier et se retrouva dans un cave où étaient entreposés plusieurs fût de vin venant des vignes du pays du feu. Madara l’y attendait déjà, ce lieu des plus exposés était l’endroit parfait pour se rencontrer, le nobles n’aimant pas la présence de trop de ninjas ne les appelaient qu’en cas de besoin.

      - Kisame te voilà … Les partisans de la future Godaime émettent des rumeurs à propos du fait que Yagura serait manipuler par quelqu’un … Et les soupçons se font de plus en plus lourd et il va être difficile de jouer à ce jeu encore très longtemps ... Si nous ne faisons rien il est probable que le remplacement du Yondaime par le Godaime soit précipité et que la surveillance s'accentue ... Si nous laissons les choses aller jusque-là tout est perdu car se servir de Yagura deviendra impossible et il représentera alors une menace étant donné qu'il contrôle Sanbi ... Nous allons tenter un coup d'état à deux revers qui seront tout aussi intéressant l'un que l'autre ... Toi, Kisame et les épéistes allez devoir agir vite, vous allez devoir prendre la vie de Yagura ce qui aura comme conséquence de relâcher Sanbi sur le pays ... Et c'est là que j'interviendrai, en contrôlant le monstre je gagnerai le respect du village et je pourrai me montrer au grand jour. Je mettrai cette attaque sur le dos de la future Godaime qui sera discréditée et je pourrai prétendre à son titre ... Et si cela devait échoué ce qui serait regrettable, nous garderions l'avantage d'une certaine manière, je m'occuperai de mettre des bâtons dans les roues de Kiri en les forçant à transplanter Sanbi dans un autre corps en m'assurant que le bijuu devienne incontrôlable … As-tu compris votre rôle ?

      - Bien évidemment, je m'occuperai de Yagura moi-même, je ne l'ai jamais vraiment aimé de toute manière … Je pars sur le champ alors Madra-sama, l’opération démarrera dans cinq jours fin de journée quand nous serons certains que le Yondaime sera dans son bureau …

      L’émissaire de Madara convia les autres épéistes d’urgence, tous répondirent à l’appel. Leur repaire était sobre, rien dans le superflus mais le confort y était, plusieurs fauteuils tout autour de la pièce permettait à tous les membres de se parler aisément. Chacun d’eux portaient sur eux la lame avec laquelle ils avaient fait des merveilles. Kisame debout dans l’entrebâillement de la porte avança un peu, son imposante stature faisait barrage devant la sortie et d’un ton charismatique il calma la petite assemblée …

      - Voilà, nous avons reçu une mission un peu particulière qui va être dangereuse … Dans cinq jours nous allons prendre la vie du Yondaime Mizukage ! … [ Un sourire se dessina sur le visage de l’orateur ] … Nous allons tenter un coup d’état au cours duquel, le gamin et moi iront prendre la tête de Yagura, les autres vous vous disperserez partout dans le village pour mettre la plus grande pagaille possible, nous allons marquer Kiri avec le sang de ses habitants qui nous ont toujours bafoués et qui pourtant se réjouissaient de nos services … Si cela réussit vous pouvez vous assurez que vous serez enfin reconnus !

      Usant subtilement des mots et de ce qui touchait réellement ses compagnons, Kisame offrit à ces derniers un nouvel espoir, une idée à laquelle ils pourraient s’accrocher ... Dans un coin celui que le comparse de Madara avait appelé le gamin, Zabuza Momochi alias le démon se redressa et du mouvement puissant mais précis souleva son énorme épée qu’il pointa droit devant lui …

      - Tsé le gamin … Et si tout cela échoue, si nous n’arrivons pas à tuer le Yondaime ... Tu y as pensé à ça Kisame ?!

      - Même si nous échouons il y aura une échappatoire, si vous êtes pris il vous suffira de dire que les ordres venaient d’un partisan quelconque de la future Godaime et que votre mission était de destituer le Yondaime qui était manipulé par quelqu’un … Vous serrez très certainement libéré et vous reprendrez la vie que vous avez toujours mené … Et si le village vous pèses, il vous suffira de partir, la pagaille ici vous laissera le temps de vous évaporer dans la nature les Oinins seront trop occupés à remettre les choses en ordre ici …

      Tous réfléchir un instant et la mission fut acceptée à l’unanimité, le plan était clair, Kiri allait être mis à feu à sang, cette nuit resterait gravée dans les esprits à jamais et ferait parlé d’elle à travers le monde entier … Tournant déterminant dans la vie du village, beaucoup d’acteurs insoupçonnés allaient se joindre à la bataille.

      Chapitre III : Le coup d'état avorté

      Le moment était venu de passer à l’action, les sept épéistes postés sur les hauteurs qui abritaient la source de la rivière qui sillonnait Kiri observaient une dernière fois le village paisible avant que le chaos ne s’y installe. La nuit avait imposé son voile ici-bas chez les Hommes et l’effervescence diurne avait laissé place au calme. Quelques carrioles passaient encore çà et là tandis que les rares passants, s’appliquaient à n’emprunter que les artères principales qui étaient bien éclairées et qui selon eux présentaient moins de risques. Futilités pensèrent les ninjas, en ce jour de coup d’état personne ne serait en sécurité … Cette nuit ces hommes avec la cruauté et le zèle dont ils allaient faire preuve prendraient de nombreuses vies afin d’asservir leurs instincts les plus primitifs. L’homme requin jeta un regard à ses acolytes et aucunes paroles ne furent nécessaires. Les ninjas en un instant se dispersèrent aux quatre coins du village, seuls Zabuza et Kisame se rendirent ensemble vers le bureau du Mizukage …

      Les évènements qui suivent se passent simultanément et la chronologie avance selon les paragraphes dans chaque partie …

      | Quartier Est |

      Le bretteur le plus à l’est de l’île s’arrêta sur une place sur laquelle trônait une statue du Nidaime. Celui-ci composa alors quelques signes et déposa sa main sur les pavés qui couvraient le sol …

      ~ Suiton – Déchainement des eaux dormantes ~

      Un bruit sourd et lointain se fit entendre, le grondement se rapprocha et se fit de plus en plus oppressant, s’en suivit de légères secousses qui s’intensifièrent. La surface du sol craqua et une fissure s’ouvrit partant du milieu de la place jusqu’aux maisons alentours. De l’eau commença à jaillir çà et là se portant haut dans le ciel. Les maisons brisées par les flots s’écroulèrent écrasant leurs habitants sous les gravats. Les civils commencèrent à s’affoler. Le ninja sans un mot, jubilant de la cohue qu’il avait installé, se prêta à l’exécution d’une nouvelle technique.

      ~ Suiton – Léviathan, chimère onirique ~

      L'eau qui sortait du sol prit peu à peu la forme d'un animal hybride, à la frontière entre le serpent et le dragon, le Léviathan vie. L'animal poussa un hurlement strident. L'apparition de ce monstre sema la panique totale, les habitants se mirent à crier et à courir dans tous les sens. Les ailettes de chaque côté de la tête de l’animal frétillèrent et il passa à l’attaque, se jetant sur les personnes les plus proches. Le nombre de victime augmenta rapidement ainsi que les pertes matérielles. L’alerte fut donnée et des ninjas arrivèrent afin de défendre la population. Ceux-ci lancèrent plusieurs attaques contre le Léviathan, mais celles-ci n’eurent aucun effet. Les projectiles passaient tout simplement au travers, tandis que les parties de son corps, touchées par un jutsu, se reformaient.

      | Quelque part près de l’académie ninja |

      Etant protégée constamment par les instructeurs s’y trouvant, deux épéistes se rendirent à l’académie où avaient lieu les fameux examens sanglants qui faisaient la réputation peu glorieuse du village. Ceux-ci, déterminés comme les cinq autres à semer le chaos, se postèrent en hauteur afin de pouvoir avoir une vue d’ensemble sur le périmètre. L’un d’eux composa plusieurs symboles et leva les mains au ciel, plusieurs impulsions firent vibrer l’air créant peu à peu une sphère se resserrant sur elle-même. Se rapetissant un peu plus à chaque secousse, la sphère se chargea de rouge en son centre, cette technique qui mêlait feu et air n’appartenait pourtant pas au mélange de chakra Shakuton, le centre bien à part du reste tenait du Katon tandis que la sphère comprimant l’air ne tenait que du Fuuton. Bientôt la technique tint dans les deux paumes de main du ninja et d’un geste puissant il la lança en direction de l’académie. Celle-ci partit à une vitesse folle, traversa un mur et explosa. L’air comprimé créa une onde de choc monstrueuse qui souffla le bâtiment et ceux alentours, le Katon condensé lui aussi fut amplifié par le courant et brûla tout sur son passage. L’autre qui avait attendu durant tout ce temps se lança à corps perdu dans une frénésie de massacre, entrant dans les maisons les plus proches encore debout et sortant aussi tôt.

      | Le duo des faucheurs |

      Le monstre et le démon du brouillard arrivèrent près du bureau du Mizukage, les gardes les saluèrent et les laissèrent passer sans questions aucunes. Etant sous l’ordre direct du Yondaime il n’y avait rien d’étonnant à leur présence malgré l’heure tardive. Au loin, plusieurs explosions se firent entendre, alertés par ces évènements, les deux ninjas qui jusque-là étaient posté à l’entrée du bâtiment s’engouffrèrent dedans en toute hâte afin d’aller mettre en sécurité leur maitre. Ils s’arrêtèrent net, effrayés devant le spectacle qui se dressait sous leurs yeux, un vrai massacre. Toutes les personnes qui se trouvaient encore là avant l’entrée des deux épéistes baignaient dans des flaques de sang. Kisame était l’auteur de ces meurtres, voyant les deux nouveaux arrivants, l’homme requin se jeta sur l’un d’eux et le saisit par la gorge. L’autre apeuré s’échappa, cependant sa fugue ne fut que de courte durée, en effet, à peine arrivé dehors, une femme lui ôta la vie sans scrupule aucun et avec un sang-froid effrayant. La jeune femme d’un pas calme s’approcha de l’action …

      - Kisame …

      Le maitre de Samehada se retourna afin de voir qui lui avait adressé la parole. Il s’agissait d’une belle jeune femme aux cheveux noirs de jais et aux yeux écarlates, ses pupilles extrêmement expressives, transpiraient d’une folie furieuse et destructrice. Cette ninja était redoutable et dangereuse … Jetant plus loin le cadavre étranglé qu’il tenait, Kisame répondit à celle qui ne semblait pas lui être hostile …

      - Tu vas être accusée si tu restes.

      - T’occupes, toi et moi on est pas liés d'aucune façon que ce soit. Tu devrais dégager en vitesse ils arrivent.

      - Qu'est-ce … ?!

      - C'est tout ce que j'avais à dire, je voulais juste te prévenir …

      Le bruit des pas des ninjas venu pour la protection de leur Mizukage se rapprocha, ils étaient nombreux, trop nombreux … Aidé de Zabuza, ils arriveraient très certainement à se défaire de leurs ennemis cependant les renforts les empêcheraient de fuir. La mission était un échec, le démon de la brume n’avait pas eu le temps de pourvoir à sa tâche et averti par les bruits s’échappa sans demander son reste. Kisame saisit son sabre qu’il replaça dans son dos et courut en direction d’une vitre qui lui permettrait de partir du côté opposé à ses possibles poursuivants. Pour une raison qui lui était inconnue, la jeune femme décida de servir de diversion en se rendant aux forces de l’ordre …

      Celui qui était maintenant un déserteur se rendit sur un bateau qu’il lança immédiatement vers le grand large. Se retournant une dernière fois sur ce qui avait été sa vie, Hoshigaki Kisame, ex épéiste de Kiri, se délecta du chaos qui régnait. La ville mise à feu et à sang par les soins de ses anciens compagnons mettrait du temps à se relever, ce coup d’état resterait dans les mémoires et serait très vite connu par tous, son nom serait désormais connu … Arrivé sur le continent, l’homme requin rejoignit son allié, Madara, et accepta de devenir l’un de ses subordonnés … Akatsuki lui ouvrit alors ses portes …

      Chapitre IV : Renaissance

      Au sein de l’organisation de la lune rouge, Kisame devint le binôme de Itachi, membre déchu du clan maudit des Uchiha de Konoha. Leur mission, comme celle de tous les autres membres de l’Akatsuki était de retrouvé les démons à queue, cette tâche mena les deux hommes à infiltrer le village de la feuille afin de retrouver Naruto Uzumaki hôte de Kyuubi. Ils eurent l’occasion d’affronter de puissants ninja tels que Kakashi le ninja copieur et Gai que l’ex épéiste surnomma « l’ornithorynque endimanché ». Le jinchuriki du neuf queue ne fit pas grande impression aux deux hommes, en effet, bien que portant en lui un pouvoir incroyable il ne le maitrisait pas et ne représentait donc pas jusque-là une grande menace, le danger venait du fait que ses amis étaient prêts à le défendre au péril de leur vie …

      A une seconde reprise, notre homme rencontra Gai et son équipe et ce fut l’affrontement. Le combat qui prit une plus grande ampleur qu’à Konoha et face à la puissance monstrueuse du bijuu sans queue, l’ornithorynque endimanché dut se servir de l’ouverture des portes de chakra pour passer au-dessus de ses limites. Ils restèrent d’ailleurs perplexe en se rendant compte qu’il ne s’agissait là que d’un clone … N’ayant que 30% de la puissance de son utilisateur il ne faisait aucun doute que les membres de Akatsuki était plus que redoutable. Kisame qui avait jusque-là une vie dénuée de sens trouva sa place dans l’organisation du crépuscule, son histoire s’écrivait à peine et le monde des ninjas allait très bientôt être bouleversé, l’équilibre telle que chacun le connaissait ne représenterait très vite plus rien …









Dernière édition par Hoshigaki Kisame le Mar 14 Aoû - 7:44, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Satori Tokei Murakumo
~ God Rebirth ~
~ God Rebirth ~
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 7 Aoû - 19:33

Bienvenue Smile

Alors malgre des descriptions d une longueur respectable, on tombe sur une histoire deseperement courte, meme si on en sait peu sur Kisame j esperai trouver plus d invention sur sa vie. Expliquer sa desertion de Kiri, son entree a l Akatsuku, sa rencontre avec Itachi et plusieurs autres points ui meritent largement d etre developpe.

Donc pour l instant je ne suis pas certains que tu es le niveau pour jouer Kisame

_________________
Why do we have to fight against our brothers ? We are all humans !
Revenir en haut Aller en bas
http://ninjanoyume.forum-pro.fr
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mer 8 Aoû - 18:28

Désolé pour l'histoire qui est effectivement décevante, elle est le résultat d'un travail bâclé ...

Je vais apporter les changements que vous m'avez demander en espérant que mon niveau vous satisfasse afin que je puisse jouer le bijuu sans queues Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 7:48


|- Présentation de votre Ninjas-|






|- Nom -> Hoshigaki
|- Prenom -> Kisame
|- Age -> 30 ans
|- Sexe -> Masculin
|- Village ou Organisation -> Akatsuki
|- Grade -> Nukenin rang SS
|- Affinité souhaité -> Suiton, Doton
|- Code de validation ->Validé par Sanae.H.Rose


Mon apparence en tant que Ninja

En tout temps, indépendamment de l’époque ou de la période, le monde vit naitre ses grands prédateurs. Ils imposaient leur domination dans ces lieux régis par la loi du plus fort. Manger ou être mangé, tel était le maitre mot …

Alors que l’Homme n’existait pas encore, ce fut le mégalodon qui s’imposa comme maitre incontestable des mers, cet énorme requin d’une vingtaine de mètres surplombait la pyramide alimentaire, il était toujours chasseur, jamais proie … Mais victime de son appétit insatiable et de son manque d’adaptation aux changements de son environnement le prédateur disparut ... Et bien que les millénaires passèrent, le roi des océans resta un squale ; Le grand requin blanc … Cependant sa suprématie s’arrêtait là où les continents prenaient naissance. Elle était cloisonnée au milieu aquatique faute d’adaptation au milieu terrestre où les requins ne seraient que des proies faciles. Tout avait toujours été question d’adaptation et d’évolution afin de survivre, c’était l’ordre de la nature …

" L’évolution est la raison du plus fort "

C’est avec une certaine logique que Kiri, véritable lieu de rencontre entre terre et mers, fut le berceau d’un grand bond dans l’évolution adaptative en étant témoin de la naissance de Kisame Hoshigaki ... Très vite surnommé le monstre du brouillard, ce n’était pas tant sa redoutable et terrifiante efficacité au combat qui lui avait valu cette appellation mais bien son apparence. Ne tenant réellement ni de l’Homme ou du requin, le ninja dérivait entre ces deux qualificatifs ne pouvant clamer ni son appartenance à l’un, ni à l’autre. Cependant il avait brisé la frontière entre le milieu aquatique et terrestre qui empêchait la terreur des mers de contraindre les prédateurs de ce second milieu de se plier à elle.

" A chaque étape de l’évolution son lot d’aberrations "

Kisame s’apparente aux requins sous plusieurs traits, la première caractéristique et la plus générale est sa couleur de peau plutôt atypique. Celle-ci est d’un bleu pâle donnant au ninja un ton blême, elle est également épaisse et plus résistante que celle d’un humain. Ses cheveux noirs de jais sont dressés sur sa tête de manière à rappeler un aileron. Ils sont maintenus par son bandeau frontal affublé du symbole de Kiri rayé d’une entaille nette témoignant la désertion du ninja. Le membre de l’Akatsuki a de petits yeux ronds blancs et vitreux lui donnant le regard froid d’un prédateur prêt à tout afin de venir à bout de sa proie. Sous chacun d’eux, trois fentes branchiales surplombent ses pommettes rappelant un peu plus son lien avec les squales. Celles-ci lui permettent de se déplacer à sa guise sous l’eau sans devoir craindre le manque d’oxygène. Cette dernière adaptation liée à sa manipulation plus qu’exceptionnelle du chakra Suiton fait de lui un redoutable adversaire … S’éloignant toujours un peu plus de l’Homme, son sourire carnassier maqué de dents pointues et acérées comme des lames de rasoir le rapproche encore sensiblement du requin sans que l’on ne puisse cependant vraiment dire qu’il en est un …

Etant un membre de l’Akatsuki, l’ancien épéiste du village du brouillard porte une toge noire marquée de petits nuages rouges rappelant ceux que l’on peut apercevoir au crépuscule. Cette tenue connue de tous les pays ne permet pas au ninja de passer inaperçu, bien que rien chez lui ne le permettrait. L’homme mesure près de deux mètres et est de stature impressionnante forçant un certain respect. Loin de n’être que de l’apparat, Kisame est doté d’une force qui sera qualifiée de surhumaine par Gai Maito doté pourtant d’une force déjà extraordinaire alors que le déserteur n’était qu’à 30% de son chakra. Cependant ceci peut tirer son explication dans la quantité énorme de chakra dont il dispose.

Tout comme chacun des 6 autres sabreurs de Kiri, Kisame possède une lame légendaire, Samehada ou peau de requin qu’il porte dans le dos grâce à une sangle qui fait le tour de son corps passant ventralement et transversalement depuis son épaule droite jusque sa hanche du côté opposé. L’épée, dotée d’une volonté propre, choisit son propriétaire et se retourne contre quiconque d’autre que lui essayerait de la manipuler, faisant jaillir des piques sur son manche terminé par un petit crâne de mort afin de faire lâcher prise ce manipulateur non désiré. La large lame est composée de millier de petites dents pouvant se mouvoir indépendamment les unes des autres vouant l’épée à ne faire que déchiqueter au lieu de trancher. Samehada a la capacité non singulière de pouvoir absorber le chakra des adversaires de Kisame et de lui permettre de l’utiliser renforçant son propre pouvoir. Cette réserve immense de chakra lui valut le surnom de " Bijuu sans queues " … Peau de requin grandit de plus en plus au fur et à mesure de l’absorption du flux pouvant même aller jusqu’à dépasser la taille de son manieur.



Ma véritable personnalité


Kisame est d’un naturel relativement arrogant, disposant d’un pouvoir impressionnant, il méprise les faibles. Il se moquera d’ailleurs de Hidan et Kakuzu tombés au combat blâmant leur manque de puissance et rira de leur mort. Il est également très rancunier et ne manquera pas une occasion de rattraper un manque de respect ou une humiliation sous la forme d’une bonne correction lors d’un affrontement.

Ce membre de l’Akatsuki se lance dans les combats avec ardeur et avec une brutalité non équivoque, son apparente soif de sang et la violence qu’il met dans ses affrontements ne l’empêche aucunement de réfléchir. Kisame est un combattant avisé, doué d’une grande intelligence et d’un sens de la stratégie développé. Il s’est par ailleurs spécialisé dans la capture des bijuus ses puissantes techniques et son épée aidant. C’est lorsque le ninja utilisera sa technique de la grande vague explosive combinée à sa fusion avec Samehada que celui-ci se rapprochera le plus au niveau du comportement de ses congénères aquatiques. En effet, lors de la chasse, un squale se jette sur sa proie afin de lui asséner une blessure grave afin de le voir se vider de son sang à petit feu pour ensuite pouvoir se régaler de sa victime … Parallèlement, on verra Kisame épuiser les réserves de chakra de son adversaire pour ensuite le voir lentement agoniser au fur et à mesure que l’air se raréfie dans ses poumons. Cependant l’extraction des bijuus nécessite que le porteur soit vivant, Kisame s’arrête alors suffisamment tôt pour qu’il ne meurt pas, mais ne puisse plus opposer aucune résistance, laissant constamment l'homme sur sa faim ...

Le monstre du brouillard est considéré comme un être abjecte de par son apparence, de son appartenance à l’Akatuski, qui représente le mal, et de son passé. En effet, notre homme avait, lors d’une mission, exécuté ses propres compagnons afin que jamais ils ne puissent révéler les secrets qu’ils gardaient. Contrairement à ce que cela montre, Kisame est un shinobi dans l’âme qui a beaucoup de considération pour ses compagnons pour peu qu’ils soient puissants et donc dignes de son respect. C’est ainsi qu’il va se lier d’amitié avec Itachi Uchiha son binôme pour les missions de l’organisation. Ce sont ses considérations qui poussèrent cet ancien épéiste de Kiri à se rallier à Madara et à rejoindre l’organisation de la lune rouge, persuadé que le monde que proposait l’homme au sharingan était meilleur ...




Ma vie, mon existense


Chapitre I : Un ninja en devenir

Kisame fut jadis un des sept légendaires épéistes de la brume. Cependant l’accession à ce rang prestigieux n’avait pas été chose facile, les épreuves avaient été nombreuses et cette réussite avait demandé des sacrifices et non des moindre. Déjà très jeune la vie ne lui avait pas fait de cadeau, il avait passé son examen à l’académie ninja durant la période ‘’du brouillard sanglant’’ … C’était le nom dont le village avait hérité à cause de ses méthodes de sélection. Les étudiants se retrouvaient par binôme pour un combat à mort, celui des deux qui survivait pouvait devenir Genin. Pour le garçon requin la victoire avait été incontestable, il avait écrasé son adversaire sans aucune pitié avec la rage d’un prédateur. Son grand potentiel n’échappa à personne surtout pas aux hautes sphères du pouvoir de Kiri qui voyait en lui une nouvelle force dont ils pourraient se servir. Gravissant les échelons, celui qui fut rapidement surnommé ‘’le monstre du brouillard’’ finit par se retrouver sous les ordres de Fuguki Suikasan qui était l’un des 7 bretteurs de Kiri.

Les missions s’enchainèrent et furent toutes couronnées de succès, et ce non sans raison. En effet, dans chacune de celles-ci, Kisame avait joué le rôle de garde-fou et avait été chargé d’assurer leur réussite peu importe les sacrifices. Ainsi le ninja d’élite n’avait jamais hésité à exécuter ses propres alliés pour faire tomber le taux d’échec à zéro. Bien des Hommes auraient craqué sous le poids de leur conscience, cependant il était un ninja dans l’âme et servir la cause de son village était primordial pour lui. Bien que les missions furent nombreuses, l’une d’elle pourtant fut déterminante dans la vie du ninja.


- En aucun cas, tu ne dois permettre que l’un des membres de la section de cryptage tombe aux mains de l’ennemi - Tu dois protéger ces informations à n’importe quel prix, tu sais ce que cela signifie ?!

Tel était le mot d’ordre que Kisame avait reçu. La mission qui avait démarré comme une banale escorte tourna en exécution. Ibiki Morino, un ninja de Konoha et son escouade avait encerclé le petit groupe de Kiri. Sachant qu’il ne pourrait tous les protéger, l’homme requin avait décidé de faire taire à jamais ceux qu’il protégeait. Ce geste qui fut considérer comme monstrueux par les ninjas du village caché de la feuille, était motivé par un sens aigu du devoir. A son retour au village il fut convoqué par le Mizukage lui-même …

- Le village a de nouveau besoin de tes services, ta réputation te précède et tes preuves ne sont plus à faire. De plus tu es l’homme de la situation, toi seul pourra mener à bien cette mission dans les plus brefs délais et sans faire de vagues. Fuguki, ton maitre, s’est rendu coupable de haute trahison, nous avons eu la preuve qu’il offre des renseignements sur Kiri à qui est prêt à y mettre le prix …

- Très bien Mizukage-sama, cela sera fait dès ce soir …

Kisame se rendit alors chez lui où il allait commencer les préparatifs. Sa demeure n’avait en soit rien de spécial, la seule chose sur laquelle on pouvait porter son attention était le trou béant qu’il y avait dans un coin de la pièce par lequel on pouvait apercevoir la surface d’un court d’eau. Le ninja se rendit à son bureau où il prit un rouleau de parchemin sur lequel il inscrivit quelques caractères à l’attention de son maitre. Sans perdre un instant il s’approcha du trou béant et composa quelques symboles ninja et posa sa main sur la surface de l’eau.

~ Invocation ~

L’eau qui était jusque-là calme se mit à osciller légèrement et se troubla. Une ombre énorme apparut et bientôt devint perceptible, il s’agissait là d’un requin. Celui-ci perça la surface et entre ouvrit sa gueule dans laquelle son invocateur plaça la missive. Sans aucune directive, la bête disparut dans les profondeurs.

* Très bien, il ne me reste plus qu’à attendre que la nuit tombe, tout devrait se passer comme prévu, l’heure et le lieu du rendez-vous sont fixés j’ai le terrain à mon avantage *

A Kiri les paysages étaient loin d’être aussi riche qu’au pays du feu par exemple où les terres étaient verdoyantes et où la flore était abondante. Dans le village caché du brouillard tout était terne et froid … Kisame, qui attendait Fuguki, s’était rendu dans un lieu un peu isolé dans lequel il pourrait agir sans que personne ne puisse le gêner et là où un combat qui prendrait un peu d’ampleur ne risquerait pas de faire de perte au sein de la population. Le chemin sur lequel il se trouvait était la continuation de la ronde que les responsables de l’entretien des égouts de la ville empruntaient et celui-ci était bordé d’eau sur toute sa longueur. Comme à l’accoutumé la brume éclairée par les rayons de la lune donnait au village une atmosphère lugubre et malsaine. Le traitre ne se fit pas attendre longtemps, il sortit de l’ombre créée par un pont non loin de là et s’avança à pas raisonnable vers son disciple. C’était un homme ventripotent d’une stature plutôt imposante. Il était vêtu de noir et arborait le symbole de son village sur un bandeau frontal. Ses joues gonflées étaient tatouées de lignes vertes ne faisant qu’accentuer les rondeurs de son visage et sa tête était coiffée d’une tignasse rousse attachée à son sommet en deux boucles. Mais c’est l’épée qu’il portait dans le dos qui le distinguait plus particulièrement, la légendaire Samehada …

- Me voilà Kisame, alors il y avait quelque chose d’important à propos duquel tu devais me parler, dans ta lettre tu as écrit que tu avais eu vent d’information sur des hauts placés des sphères du pouvoir de Kiri et que ce que tu savais mettait le village en danger.

Sans dire un mot, Kisame, qui faisait face à Fuguki, commença lentement à sortir son katana de son fourreau. Lorsque la pointe dépassa son rangement, elle émit un petit bruit de scintillement qui déchira le silence. Tout ensuite se déroula très vite. Plongé dans la perplexité, le traitre n’eut pas le temps de réagir. Venant de chaque côté du chemin, plusieurs pieux fixés à des chaines jaillirent hors de l’eau et vinrent transpercer les obliques externes de l’épéiste. Ce qui le paralysa de douleur suffisamment pour que ça lui soit fatal. Le monstre du brouillard qui n’avait pas attendu son reste s’était jeté sur lui avec l’ardeur d’une bête sauvage et dans un mouvement oblique de bas en haut sa lame s’était enfoncé dans le corps de sa victime le tranchant de l’ilium jusqu’au cou, où l’arme trancha la carotide commune. La violence du choc propulsa Fuguki en arrière qui s’écroula comme un arbre abattu dans une forêt … Rassemblant ses forces, ce dernier s’adressa à son disciple …

- Kisame espèce de … [ crache du sang ] Tu n’es qu’un traitre et un lâche … [ tousse ] … Je te pensais être de ceux qui savait combattre …

Sans le laisser continuer, Kisame, qui arborait un sourire carnacier, empoigna les cheveux de sa proie dont il suréleva la tête de quelques centimètres tandis que de son autre main il avait arraché le bandeau frontal de ce dernier …

- Tu oses parler de combat, une personne de ton espèce ne le mérite pas, ceci n’avait rien d’un affrontement, il s’agissait là de ton exécution Fuguki … Tu as bien su joué ton jeu jusqu’à la fin mais tu as été percé à jour, il n’y a qu’un traitre ici et c’est toi … [ et juste avant de continuer, l’homme requin s’approcha un peu de sa victime pour chuchoter à son oreille ] Kiri n’a jamais eu vraiment d’égard pour les traitres, toi mieux que personne devrait savoir ce qu’il advient de ceux qui se rende coupable de trahison …

Dans un geste brutal et avec une force qui n’avait rien d’humaine, Kisame fracassa le crâne de celui qui fut jadis un grand épéiste. L’homme qui avait remplis sa mission avec succès pris possession de Samehada. Désormais cette épée de légende aux pouvoirs redoutable allait lui appartenir. Lorsqu’il posa sa main sur le manche de celle-ci, l’épée toute entière en frémis, chaque écaille de la lame eut une réaction. Peau de requin avait reconnu son nouveau maitre … Une voix s’éleva dans les airs provenant du tunnel que Fuguki avait emprunté quelques instants auparavant. Un jeune garçon fit son apparition, il était relativement petit, cheveux châtains clairs tirant sur le blond. Une balafre marquait son visage couvrant sa joue jusqu’au bas de son œil gauche. Il s’agissait du Yodaime Mizukage ...

- Bon travail Kisame … J’avais le sentiment qu’il baisserait sa garde face à l’un de ses subordonnés et à raison, à partir de maintenant ce sera toi le maitre de Samehada, tu vas rejoindre les autres épéistes et être sous mes ordres.

- Jusqu’à ce que vous m’éliminiez aussi Yodaime Mizukage-sama

- Je peux te faire confiance du fait de la personne que tu es et des valeurs qui sont les tiennes, tu as œuvré pour le bien du pays de l’eau et du village en remplissant des missions délicates … Tu as exécuté des missions de trahison pour nous … Tu es conscient que ce monde est fait de mensonges et de tromperies …

- Je l’ai su dès la première fois où j’ai pris la vie de l’un de mes camarades. Tuer un ninja de Kiri alors que j’en suis un moi-même … Alors que suis-je ? Un ennemi ou un allié ?! Quel est mon but ? Où est ma place dans ce monde ? Où tout cela va-t-il m’emmener ? Y aura-t-il un endroit où je pourrai trouver la paix intérieure ?! … Une chose dont je suis certaine est que je suis prisonnier d’une existence vide de sens …

Les paroles que Kisame avait eu à ce moment précis témoignait de ce qu’il était et de la manière dont il considérait le monde des ninjas … La sélection naturelle qui s’y déroulait n’avait rien de guère plus évolué que celle ayant lieu dans la monde animal. On pouvait bien dire que l’Homme n’avait pas vraiment avancé sur ce point-là et que ses instincts primitifs prenaient encore et toujours le dessus sur la raison. Le désir de pouvoir les gouvernait dictant ainsi leurs actes par soif de pouvoir … Le nouvel épéiste sentit une présence et très vite il put apercevoir une ombre apparaitre derrière le Mizukage, l’homme qui venait de faire son entrée en scène s’adressa à lui …

- Alors je vais te délivrer de la douleur et du mensonge, je vais créer un endroit auquel tu appartiens …

Alors que l’homme requin s’apprêtait à demander à l’inconnu de décliner son identité, il put voir deux lueurs apparaitre dans la pénombre, telles des pierres précieuses qui se mettaient à étincelle, ces deux pupilles rouges écarlates trahissait de l’appartenance de l’inconnu à un clan redoutable de Konoha, ses deux sharingans faisaient de lui un membre du clan maudit des Uchiha … Surpris Kisame esquissa pourtant un grand sourire et pris un ton amusé …

- Je vois … La personne que je pensais être le Yondaime depuis tout ce temps c’était vous en fait … Penser que Mizukage-sama était sous l’emprise du sharingan, ce monde est vraiment empli de mensonge [ petit rire satisfait ] … Mais qui êtes-vous donc pour avoir la capacité de manipuler le Yondaime qui n’est autre que le Jinchûriki de Sanbi ?

- Je suis Madara Uchiha

Les yeux de Kisame s’écarquillèrent de stupeur en entendant ce nom … Cependant il rétorqua à son interlocuteur que c’était chose impossible car Madara devait être mort. L’inconnu se montra alors au ninja de Kiri ce qui eut pour effet de gagner sa confiance … Le futur chef de l’Akatsuki dévoila alors ses plans leurs corps baignant dans les rayons de la lune …



Chapitre II : Les germes de la révolution
Bien qu’étonnant alors qu’il portait le nom de « brouillard sanglant », Kiri connaissait une certaine effervescence durant la journée. Enfin ceci ne s’appliquait pas à l’entièreté du village, les quartiers les plus pauvres en périphérie de l’île étaient victimes de disettes. Tandis que plus au centre, la théorie se vérifiait pour les nobles du pays de l’eau. Les boutiques qui n’étaient pas nombreuses vendaient des marchandises venant de l’extérieur à des prix exorbitant et cela n’avait rien d’étonnant. Les îles du pays de l’eau isolées du reste du monde et dont les terres étaient peu fertile avaient dû miser sur une économie d’importation dopée tant bien que mal par les marchands à qui le grand large ne faisait pas peur ... Les risques étaient de taille, les navigateurs victimes des aléas de la mer ou de pillard renonçaient très souvent à une traversée à moins d’être escorté. Cependant les services des ninjas n’étaient pas sans coûts ce qui n’avait fait qu’augmenter le prix des marchandises venant du continent. Un projet d’autarcie avait bien vu le jour plusieurs années auparavant quand le Nidaime était encore en place, cependant tous et toutes en étaient venus à la conclusion que Kiri ne pourrait jamais être indépendant et que les ressources produites ne seraient toujours en dessous de ce dont ils auraient pour qu’ils puissent s’auto-suffire.

Kisame en tant que l’un des sept épéistes jouissait de nombreux privilèges et les provisions à profusion en faisaient partie. Il avait également accès à ce qui portait le nom de ville haute, quartier où les nobles et les têtes pensantes de la bourgade s’étaient établis. L’homme déambulait dans les rues, Samehada accroché dans le dos, pour une fois le temps était un peu clément et la brume habituelle laissait passer la lumière de l’astre céleste qu’était le soleil. Les gens voyaient d’un mauvais œil la présence du monstre du brouillard, en effet bien que disposant d’un statut particulier, les bretteurs étaient connus pour être envoyés sur des missions sensibles où ils commettaient des actes abjectes … Bien qu’heureux des services rendus par ces redoutables ninjas, les nobles n’avaient aucune considération pour eux, ils n’étaient que des armes dont le pouvoir pouvait se servir lorsque le besoin se faisait sentir, beaucoup de ninjas d’élite enviaient leur place mais bon nombre d’entre eux ne connaissaient pas le revers de la médaille.

Approchant de sa destination, l’homme requin s’arrêta un instant sondant les alentours à la recherche d’un possible chakra dissimulé qui appartiendrait à quelqu’un qui l’avait suivi. Ne repérant rien, ce dernier pénétra dans une grande bâtisse blanche à sa droite. Un couloir se poursuivait devant lui dans lequel un vieux bonhomme assis sur une chaise lisait un parchemin, celui-ci ne sourcilla pas et ne leva même pas le nez de ses écrits, continuant son chemin, il emprunta un escalier et se retrouva dans un cave où étaient entreposés plusieurs fût de vin venant des vignes du pays du feu. Madara l’y attendait déjà, ce lieu des plus exposés était l’endroit parfait pour se rencontrer, le nobles n’aimant pas la présence de trop de ninjas ne les appelaient qu’en cas de besoin.

- Kisame te voilà … Les partisans de la future Godaime émettent des rumeurs à propos du fait que Yagura serait manipuler par quelqu’un … Et les soupçons se font de plus en plus lourd et il va être difficile de jouer à ce jeu encore très longtemps ... Si nous ne faisons rien il est probable que le remplacement du Yondaime par le Godaime soit précipité et que la surveillance s'accentue ... Si nous laissons les choses aller jusque-là tout est perdu car se servir de Yagura deviendra impossible et il représentera alors une menace étant donné qu'il contrôle Sanbi ... Nous allons tenter un coup d'état à deux revers qui seront tout aussi intéressant l'un que l'autre ... Toi, Kisame et les épéistes allez devoir agir vite, vous allez devoir prendre la vie de Yagura ce qui aura comme conséquence de relâcher Sanbi sur le pays ... Et c'est là que j'interviendrai, en contrôlant le monstre je gagnerai le respect du village et je pourrai me montrer au grand jour. Je mettrai cette attaque sur le dos de la future Godaime qui sera discréditée et je pourrai prétendre à son titre ... Et si cela devait échoué ce qui serait regrettable, nous garderions l'avantage d'une certaine manière, je m'occuperai de mettre des bâtons dans les roues de Kiri en les forçant à transplanter Sanbi dans un autre corps en m'assurant que le bijuu devienne incontrôlable … As-tu compris votre rôle ?

- Bien évidemment, je m'occuperai de Yagura moi-même, je ne l'ai jamais vraiment aimé de toute manière … Je pars sur le champ alors Madra-sama, l’opération démarrera dans cinq jours fin de journée quand nous serons certains que le Yondaime sera dans son bureau …

L’émissaire de Madara convia les autres épéistes d’urgence, tous répondirent à l’appel. Leur repaire était sobre, rien dans le superflus mais le confort y était, plusieurs fauteuils tout autour de la pièce permettait à tous les membres de se parler aisément. Chacun d’eux portaient sur eux la lame avec laquelle ils avaient fait des merveilles. Kisame debout dans l’entrebâillement de la porte avança un peu, son imposante stature faisait barrage devant la sortie et d’un ton charismatique il calma la petite assemblée …

- Voilà, nous avons reçu une mission un peu particulière qui va être dangereuse … Dans cinq jours nous allons prendre la vie du Yondaime Mizukage ! … [ Un sourire se dessina sur le visage de l’orateur ] … Nous allons tenter un coup d’état au cours duquel, le gamin et moi iront prendre la tête de Yagura, les autres vous vous disperserez partout dans le village pour mettre la plus grande pagaille possible, nous allons marquer Kiri avec le sang de ses habitants qui nous ont toujours bafoués et qui pourtant se réjouissaient de nos services … Si cela réussit vous pouvez vous assurez que vous serez enfin reconnus !

Usant subtilement des mots et de ce qui touchait réellement ses compagnons, Kisame offrit à ces derniers un nouvel espoir, une idée à laquelle ils pourraient s’accrocher ... Dans un coin celui que le comparse de Madara avait appelé le gamin, Zabuza Momochi alias le démon se redressa et du mouvement puissant mais précis souleva son énorme épée qu’il pointa droit devant lui …

- Tsé le gamin … Et si tout cela échoue, si nous n’arrivons pas à tuer le Yondaime ... Tu y as pensé à ça Kisame ?!

- Même si nous échouons il y aura une échappatoire, si vous êtes pris il vous suffira de dire que les ordres venaient d’un partisan quelconque de la future Godaime et que votre mission était de destituer le Yondaime qui était manipulé par quelqu’un … Vous serrez très certainement libéré et vous reprendrez la vie que vous avez toujours mené … Et si le village vous pèses, il vous suffira de partir, la pagaille ici vous laissera le temps de vous évaporer dans la nature les Oinins seront trop occupés à remettre les choses en ordre ici …

Tous réfléchir un instant et la mission fut acceptée à l’unanimité, le plan était clair, Kiri allait être mis à feu à sang, cette nuit resterait gravée dans les esprits à jamais et ferait parlé d’elle à travers le monde entier … Tournant déterminant dans la vie du village, beaucoup d’acteurs insoupçonnés allaient se joindre à la bataille.

Chapitre III : Le coup d'état avorté

Le moment était venu de passer à l’action, les sept épéistes postés sur les hauteurs qui abritaient la source de la rivière qui sillonnait Kiri observaient une dernière fois le village paisible avant que le chaos ne s’y installe. La nuit avait imposé son voile ici-bas chez les Hommes et l’effervescence diurne avait laissé place au calme. Quelques carrioles passaient encore çà et là tandis que les rares passants, s’appliquaient à n’emprunter que les artères principales qui étaient bien éclairées et qui selon eux présentaient moins de risques. Futilités pensèrent les ninjas, en ce jour de coup d’état personne ne serait en sécurité … Cette nuit ces hommes avec la cruauté et le zèle dont ils allaient faire preuve prendraient de nombreuses vies afin d’asservir leurs instincts les plus primitifs. L’homme requin jeta un regard à ses acolytes et aucunes paroles ne furent nécessaires. Les ninjas en un instant se dispersèrent aux quatre coins du village, seuls Zabuza et Kisame se rendirent ensemble vers le bureau du Mizukage …

Les évènements qui suivent se passent simultanément et la chronologie avance selon les paragraphes dans chaque partie …

| Quartier Est |

Le bretteur le plus à l’est de l’île s’arrêta sur une place sur laquelle trônait une statue du Nidaime. Celui-ci composa alors quelques signes et déposa sa main sur les pavés qui couvraient le sol …

~ Suiton – Déchainement des eaux dormantes ~

Un bruit sourd et lointain se fit entendre, le grondement se rapprocha et se fit de plus en plus oppressant, s’en suivit de légères secousses qui s’intensifièrent. La surface du sol craqua et une fissure s’ouvrit partant du milieu de la place jusqu’aux maisons alentours. De l’eau commença à jaillir çà et là se portant haut dans le ciel. Les maisons brisées par les flots s’écroulèrent écrasant leurs habitants sous les gravats. Les civils commencèrent à s’affoler. Le ninja sans un mot, jubilant de la cohue qu’il avait installé, se prêta à l’exécution d’une nouvelle technique.

~ Suiton – Léviathan, chimère onirique ~

L'eau qui sortait du sol prit peu à peu la forme d'un animal hybride, à la frontière entre le serpent et le dragon, le Léviathan vie. L'animal poussa un hurlement strident. L'apparition de ce monstre sema la panique totale, les habitants se mirent à crier et à courir dans tous les sens. Les ailettes de chaque côté de la tête de l’animal frétillèrent et il passa à l’attaque, se jetant sur les personnes les plus proches. Le nombre de victime augmenta rapidement ainsi que les pertes matérielles. L’alerte fut donnée et des ninjas arrivèrent afin de défendre la population. Ceux-ci lancèrent plusieurs attaques contre le Léviathan, mais celles-ci n’eurent aucun effet. Les projectiles passaient tout simplement au travers, tandis que les parties de son corps, touchées par un jutsu, se reformaient.

| Quelque part près de l’académie ninja |

Etant protégée constamment par les instructeurs s’y trouvant, deux épéistes se rendirent à l’académie où avaient lieu les fameux examens sanglants qui faisaient la réputation peu glorieuse du village. Ceux-ci, déterminés comme les cinq autres à semer le chaos, se postèrent en hauteur afin de pouvoir avoir une vue d’ensemble sur le périmètre. L’un d’eux composa plusieurs symboles et leva les mains au ciel, plusieurs impulsions firent vibrer l’air créant peu à peu une sphère se resserrant sur elle-même. Se rapetissant un peu plus à chaque secousse, la sphère se chargea de rouge en son centre, cette technique qui mêlait feu et air n’appartenait pourtant pas au mélange de chakra Shakuton, le centre bien à part du reste tenait du Katon tandis que la sphère comprimant l’air ne tenait que du Fuuton. Bientôt la technique tint dans les deux paumes de main du ninja et d’un geste puissant il la lança en direction de l’académie. Celle-ci partit à une vitesse folle, traversa un mur et explosa. L’air comprimé créa une onde de choc monstrueuse qui souffla le bâtiment et ceux alentours, le Katon condensé lui aussi fut amplifié par le courant et brûla tout sur son passage. L’autre qui avait attendu durant tout ce temps se lança à corps perdu dans une frénésie de massacre, entrant dans les maisons les plus proches encore debout et sortant aussi tôt.

| Le duo des faucheurs |

Le monstre et le démon du brouillard arrivèrent près du bureau du Mizukage, les gardes les saluèrent et les laissèrent passer sans questions aucunes. Etant sous l’ordre direct du Yondaime il n’y avait rien d’étonnant à leur présence malgré l’heure tardive. Au loin, plusieurs explosions se firent entendre, alertés par ces évènements, les deux ninjas qui jusque-là étaient posté à l’entrée du bâtiment s’engouffrèrent dedans en toute hâte afin d’aller mettre en sécurité leur maitre. Ils s’arrêtèrent net, effrayés devant le spectacle qui se dressait sous leurs yeux, un vrai massacre. Toutes les personnes qui se trouvaient encore là avant l’entrée des deux épéistes baignaient dans des flaques de sang. Kisame était l’auteur de ces meurtres, voyant les deux nouveaux arrivants, l’homme requin se jeta sur l’un d’eux et le saisit par la gorge. L’autre apeuré s’échappa, cependant sa fugue ne fut que de courte durée, en effet, à peine arrivé dehors, une femme lui ôta la vie sans scrupule aucun et avec un sang-froid effrayant. La jeune femme d’un pas calme s’approcha de l’action …

- Kisame …

Le maitre de Samehada se retourna afin de voir qui lui avait adressé la parole. Il s’agissait d’une belle jeune femme aux cheveux noirs de jais et aux yeux écarlates, ses pupilles extrêmement expressives, transpiraient d’une folie furieuse et destructrice. Cette ninja était redoutable et dangereuse … Jetant plus loin le cadavre étranglé qu’il tenait, Kisame répondit à celle qui ne semblait pas lui être hostile …

- Tu vas être accusée si tu restes.

- T’occupes, toi et moi on est pas liés d'aucune façon que ce soit. Tu devrais dégager en vitesse ils arrivent.

- Qu'est-ce … ?!

- C'est tout ce que j'avais à dire, je voulais juste te prévenir …

Le bruit des pas des ninjas venu pour la protection de leur Mizukage se rapprocha, ils étaient nombreux, trop nombreux … Aidé de Zabuza, ils arriveraient très certainement à se défaire de leurs ennemis cependant les renforts les empêcheraient de fuir. La mission était un échec, le démon de la brume n’avait pas eu le temps de pourvoir à sa tâche et averti par les bruits s’échappa sans demander son reste. Kisame saisit son sabre qu’il replaça dans son dos et courut en direction d’une vitre qui lui permettrait de partir du côté opposé à ses possibles poursuivants. Pour une raison qui lui était inconnue, la jeune femme décida de servir de diversion en se rendant aux forces de l’ordre …

Celui qui était maintenant un déserteur se rendit sur un bateau qu’il lança immédiatement vers le grand large. Se retournant une dernière fois sur ce qui avait été sa vie, Hoshigaki Kisame, ex épéiste de Kiri, se délecta du chaos qui régnait. La ville mise à feu et à sang par les soins de ses anciens compagnons mettrait du temps à se relever, ce coup d’état resterait dans les mémoires et serait très vite connu par tous, son nom serait désormais connu … Arrivé sur le continent, l’homme requin rejoignit son allié, Madara, et accepta de devenir l’un de ses subordonnés … Akatsuki lui ouvrit alors ses portes …

Chapitre IV : Renaissance

Au sein de l’organisation de la lune rouge, Kisame devint le binôme de Itachi, membre déchu du clan maudit des Uchiha de Konoha. Leur mission, comme celle de tous les autres membres de l’Akatsuki était de retrouvé les démons à queue, cette tâche mena les deux hommes à infiltrer le village de la feuille afin de retrouver Naruto Uzumaki hôte de Kyuubi. Ils eurent l’occasion d’affronter de puissants ninja tels que Kakashi le ninja copieur et Gai que l’ex épéiste surnomma « l’ornithorynque endimanché ». Le jinchuriki du neuf queue ne fit pas grande impression aux deux hommes, en effet, bien que portant en lui un pouvoir incroyable il ne le maitrisait pas et ne représentait donc pas jusque-là une grande menace, le danger venait du fait que ses amis étaient prêts à le défendre au péril de leur vie …

A une seconde reprise, notre homme rencontra Gai et son équipe et ce fut l’affrontement. Le combat qui prit une plus grande ampleur qu’à Konoha et face à la puissance monstrueuse du bijuu sans queue, l’ornithorynque endimanché dut se servir de l’ouverture des portes de chakra pour passer au-dessus de ses limites. Ils restèrent d’ailleurs perplexe en se rendant compte qu’il ne s’agissait là que d’un clone … N’ayant que 30% de la puissance de son utilisateur il ne faisait aucun doute que les membres de Akatsuki était plus que redoutable. Kisame qui avait jusque-là une vie dénuée de sens trouva sa place dans l’organisation du crépuscule, son histoire s’écrivait à peine et le monde des ninjas allait très bientôt être bouleversé, l’équilibre telle que chacun le connaissait ne représenterait très vite plus rien …




Revenir en haut Aller en bas
Satori Tokei Murakumo
~ God Rebirth ~
~ God Rebirth ~
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 7:50

C est nettement mieuw ^^ tu as mon oui pour rejoindre l aka Smile

_________________
Why do we have to fight against our brothers ? We are all humans !
Revenir en haut Aller en bas
http://ninjanoyume.forum-pro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 7:52

Enfin Smile Notre tandem est complet.
Revenir en haut Aller en bas
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 7:53

Un second oui et ce sera le cas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Sanae.H.Rose

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 9:18

Allons y, la description physique me plait beaucoup qui est assez original vu que tu parles des prédateurs marins ensuite la description psychologique, je pense que tu aurais pu en mettre un peu plus. L'histoire est intéressante même si tu aurais pu détailler ton dernier chapitre sinon la qualité est là malgré quelques petites fautes.
Donc je te valide comme membre de l'Akatsuki en tant que rang S

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 9:31

Serait-il possible d'envisager le rang SS ? Smile

Bon nombre des nukenins sur le forum sont de rang SS et je trouverais ça logique les membres de l'Akatsuki ou en tout cas les plus puissants le soient aussi, le staff aura le dernier mot mais je trouverais plus logique que des personnages comme Itachi, Pein, Madara ou encore Kisame qui sont véritablement redoutable si on en croit le manga, puissent pouvoir à ce rang ...

Cordialement Shark-boy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Sanae.H.Rose

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 9:46

Oui il me parait logique que les membres d'Akatsuki surtout en ce qui concerne Pein mais il faut tout de même pensé que les présentations sont importantes pour avoir ce rang. Dans ta présentation la qualité y est mais la quantité vaut celle d'un rang S et si tu regarde plusieurs rang SS, tu t'apercevra qu'il y a une sacrée différence (Voir Samui et Byakoruku comme exemple)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 9:59

Je suis moi meme de rang S ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 10:06

Je sais Itachi, mais justement, connaissant la puissance de ce personnage je trouve qu'il serait de bonne convenance qu'il soit SS ...

Pour ces deux là je suis tout à fait d'accord Smile

Mais quand on regarde par exemple la présentation de Sheikiro la longueur y est mais tient d'un grand nombre de dialogue ( je ne dénigre absolument pas son travail en disant ça ^^ ) ... Afin de coller plus au manga et de rééquilibrer les puissances pour que Akatsuki tienne la route j'aimerais savoir si il est possible de trouver une solution, que ce soit un test rp ou que vous me disiez la longueur qui conviendrait au staff
Revenir en haut Aller en bas
Satori Tokei Murakumo
~ God Rebirth ~
~ God Rebirth ~
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 10:09

A la base il ne faut pas oublier que l aka est connu pour ses membres de rang S et non SS

_________________
Why do we have to fight against our brothers ? We are all humans !
Revenir en haut Aller en bas
http://ninjanoyume.forum-pro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 10:13

Kisame nous ferons des missions et passerons Rang Ss en meme temps en remplissant notre barre d'xp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hoshigaki Kisame

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 24

Feuille de personnage
Expérience:
250/800  (250/800)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 10:20

Bon ben je pense que la réponse du staff est claire, j'avouerais être plutôt déçu mais bon il en sera ainsi ...

J'y avais également pensé mais le rang SS ayant été créé je pensais qu'il y aura une balance pour les personnages venant du manga afin de ne pas privilégié uniquement les personnages inventés car je trouve que les deux sont difficiles à utiliser. L'un demande de cerné un personnage et d'arriver à s'identifier suffisamment à lui que pour pouvoir le jouer avec brio tandis que pour l'autre il faut être capable de créer tout un être mais la liberté est là quant à la manière dont il sera ...

Merci d'avoir quand même pris du temps pour répondre ...

Revenir en haut Aller en bas
Sanae.H.Rose

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   Mar 14 Aoû - 10:37

Je ne dis pas le contraire mais je pense que je t'ai déjà expliqué mon point de vue à ce sujet surtout que si tu regardes les avis de la pres de Shei. J'ai bien marqué que j'ai hésité à lui donner du au dialogue et tenti quenti. Je trouve ta pensée plus que cohérente mais pour ma part tu n'as pas assez détaillé et dans un sens, se serait privilégié les personnages de l'Aka que de les mettre directement rang SS alors que certains ont pris un temps considérable. Personnellement, je n'aurais rien dis si tu en avais mis plus voili voilou^^

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Roi Des Océans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Roi Des Océans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja No Yume  :: A Garder :: Présentations Validé :: Akatsuki-
Sauter vers: