Ninja No Yume
en cours



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iyaki Yuuhi Tsubaki

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 22
Localisation : Prêt d'un lac

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Mer 25 Juil - 6:43

Je me demande pourquoi la vie fait d'elle des êtres aussi mérprisable est méprisant d'eux même. Cette question ma toujours hantait depuis le jours ou j'ai perdu les être qui m'étais chère. Après les dures séparation de la vie, il y a des fois ou l'on en ressort encore plus fort, mais parfois, on en coule tellement c'est douleureux. Je ne comprendrais jamais l'interêt de faire partie d'un clan ou voir même d'un village si c'est pour voir les guerre, les mort et le mépris des haut placé sur des gens exeptionelle et qui juge à la force ou au danger. Je me pose souvent c'est question, mais la, j'y réfléchis grandement car voir la souffrance des autres me fait de la peine, mais me rend aussi plus forte.

Oh, un sons, un agréable sons viens se faufiler à travers mon oreilles pour me réveillais dans une symphonie de sons agréable à l'oreille. Je sentis ensuite une douce chaleur sur ma joue, une chaleur bienfétrice qui me réveille doucement. Je ne sais pourquoi, mais j'avais une drôle d'impression ce jour là, je savais qu'aujourd'hui quelques chose d'important se produirais, mais quoi, c'était là toute la question. En ce moment, je ne me sentais pas très bien, je ne savait pas pourquoi, mais j'avais l'impression d'avoir perdu tellement de chose. Mais le souvenir qui me revins tout les soir c'est le mariage à ma soeur, Sanae, elle était si belle et si heureuse avec son nouveau compagnon, je ne pouvais que d'être contente pour elle. Mais depuis ce fameux jours, je n'ai plus jamais eu de nouvelle d'elle, comme si en quelques sorte, elle m'avait oubliée. Mais je ne devais plus penser à ça, elle était heureuse maintenant et cela me remplissais de joie, je devais tourner la page, avancé et non pas rester dans le passé, mais seulement, c'était douleureux. Je regardais alors le soleil un moment avant de me levais pour ensuite m'habillais avec mes habits traditionelle, mis mon chapeau et me dirigea vers la porte pour après l'avoir fermé, me dirigeais vers Taki.

Je ne savais pas pourquoi j'allais là-bas, mais mon instinct me dirigeais vers cette endroit assez inconnu pour moi, d'ailleurs, ce serait la première fois que j'y vais, alors, je devrais être prudente. le chemin fut assez long pour y arriver, traversant les forêt, les chemin presque impraticable pour enfin arriver a la ville caché de Taki.
Revenir en haut Aller en bas
Satori Tokei Murakumo
~ God Rebirth ~
~ God Rebirth ~
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Ven 27 Juil - 11:59

Il était assit contre un arbre, le soleil lui chauffait le visage, et une légère brise apportait un peu de fraicheur a Taki, le pays des cascades qui ne portait pas son nom pour rien quand on obsercait la cascade juste en face de Red Rose. Une personne normal trouverait ce spectacle magnifique, comment pouvait il en être autrement, les gouttes d eau qu on recevait suite au choc de la cascade contre l étendue d'eau dans laquelle elle se jetait. L écume faisait penser a du savon et têmoignait de la puissance de l impact. Ces élements réunis faisait de cet endroit un paradis sur terre. Cependant il n était pas mr tout le monde, ce qui rendait les humains heureux et euphoriques lui donnait envie de vomir. C est pour cette raison qu il decida de faire apparaitre sa pluie qui fit disparaitre l astre solaire pour le cacher par des cumulo-nimbus bmoquant tout rayon, aussitot apres quelques gouttes tomberent des nuages avant de se transformer en véritable averse qui permettait aussi de détecter la presence de quiconque dans une zone de la taille du pays meme.

Il sentit alors la présence d'Hiruma, ainsi que d un ou une ninja qu il ne connaissait pas non loin de sa position.

Je decidai de me diriger vers elle afin de passer le temps, je pouvais sentir qu elle se deplacait lentement, sans doute se promenait elle tout simplement. Ne savait elle pas qu il était dangereux de se promener seule ? J arriva tout près d elle, cette kunoichi aux cheuveux bleus
qui semblait tellement innocente. J avais envie de jouer un peu avec elle. La tuer aurait ete une perte de temps et elle n est pas digne de mourir de mon fait.

Je fit geler une partie de l eau qui etait sur elle pour la paralyser pendant quelque temps, elle ne pouvait faire que parler.

- Vous devriez savoir que c est dangereux de rester isolée, on ne sait pas sur qui on peut tomber.


J arrivais alors derriere elle l empechant de voir mon visage.

_________________
Why do we have to fight against our brothers ? We are all humans !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://ninjanoyume.forum-pro.fr
Sanae.H.Rose

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Ven 27 Juil - 14:34

Sanae marchait tranquillement parmi la végétation du pays du Thé où les cascades y étaient en abondance. Justement, elle venait encore une fois d'en passer devant pour y voir un arc-en-ciel grâce au rayon du soleil qui réfléchissant sur les gouttelettes que faisait jaillir la chute d'eau démentielle. L'herbe sous ses pas s'inclinait sous le vent tiéde, qui faisait s'envoler les cheveux de la jeune demoiselle et lui caresser le minois. La jeune kunoichi s'arrêta quelques instant pour admirer ce spectacle, elle se trouvait une personne qui appréciait la beauté surtout en ce qui concerne la Nature imprévisible. Cependant, elle n'était pas venue dans ce pays pour faire un brin de tourisme, non malheureusement car elle se serait bien arrêtée à chaque merveille de ce pays. La jeune femme devait retrouver Red à un endroit précis qui l'attendait pour se retrouver seul en dehors de Kusa, elle n'avait pas refusé surtout qu'elle revenait d'une mission plutôt ardue et qu'un peu de détente en sa compagnie lui ferait le plus grand bien. Cette beauté fut de courte durée, un nuage imposant se déplaçait dans le ciel azuré pour déverser toute sa tristesse, elle soupira s'apercevant qu'elle n'échapperait pas à la pluie torrentielle. Ce n'est pas qu'elle détestait ce phénomène mais la journée s'annonçait belle et elle fut assez déçue, de plus elle serait toute mouillée et ses vêtements allaient avoir un mal fou à sécher. Étant d'une époque différente de ceux que les gens portent habituellement et qu'ils étaient assez bouffants. Donc si elle se devait de courir ou faire la moindre action, ses habits seraient plus que gênant.

Elle s'approcha du lieu de rendez-vous trempée jusqu'aux os, ce qui la faisait trembler son corps légèrement mais son attitude d'enthousiasme rester la même. Néanmoins Red ne se trouvait pas près de l'arbre en question, elle tourna la tête plusieurs fois pour voir à travers la tonne d'eau, après un plissement des yeux amenant à une grimace de sa part, trois silhouettes indéchiffrables d'où elle se trouvait. Sa mauvaise humeur prenant le dessus, elle prit les pans de sa robe trainant dans la terre boueuse, elle se déplaça comme un fantôme, jusqu'à ces ombres dans le but de savoir si l'une d'entre elles était le chef de Seifuku. Elle s'arrêta à un mètre de l'emplacement, surprise et bouche bée entrouvrant la bouche reconnaissant les différentes personnes. Il y avait son mari qui se trouvait derrière une jeune femme, Hiruma et la jeune femme aux cheveux bleuté. Elle ne put s’empêcher de se décaler sur le coté pensant reconnaitre la personne.

Lorsqu'elle eut son visage en face de ses yeux, le choc et la surprise en fut la plus grande. Des souvenirs du temps où elle était petite ressurgit de son esprit. L'inconnue faisait partis de ses souvenirs, Sanae et elle jouant das les près, se courant après, faisant la cuisine ensemble. Ils dataient avant la séparation entre elle et ses parents. Au cours de ses dernières années, la jeune fleur avait oublié son amie d'enfance du nom d'Ayane qu'elle considérait comme une sœur. Des sentiments de regret l'a submergea, d'avoir oublier leur rires, leurs cris de joie, le regret de ne pas l'avoir contacté un jour ou l'autre. Après un temps où elle put voir que Red comptait jouer avec pendant un moment avant d'en finir. Sanae se rapprocha en courant vers le groupe avec un visage qui ne reflétait aucune émotion étant donné qu'elle en ressentait une foule à la fois.

Red ne fais pas ça, je t'en prie !!! Se tournant vers la jeune femme paralyser, elle essaya de sourire "Bonjour Ayane-nee-san, cela faisait longtemps"

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iyaki Yuuhi Tsubaki

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 22
Localisation : Prêt d'un lac

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Sam 28 Juil - 16:28

Le village de Taki était un village assez étrange et fascinant en même temps. Je venait de traverser un paysage aussi superbe que magique, les cascades était tellement belle que je ne pouvait m'empêcher de me sentir tout de suite mieu et de laisser mon inquiétude disparaitre loin, très loin. A ce moment là, je ne pensait plus qu'a une chose, retrouver ce que j'aime et qui on disparu du jour au lendemain. Mais d'un autres cotés, je ne pouvais faire une telle chose, car cela risquais d'être très dangereux. Je secouais alors la tête doucement, depuis quand le danger me faisais peur ? au contraire, cela me fis sourire et me mis encore plus en confiance. Lorsque j'entra enfin dans el village du Thé, je fus surprise de voir toutes ses végétations luxurientes qu'il y avait, entre les fleurs, les arbres et tout, cela rendait le paysage encore plus magique. Je m'arrêtais alors un moment pour m'assoeir sur l'herbe quelques instant. Je fermais alors légérement els yeux avant de les rouvri et de regarder le ciel, de nombreux nuages voguais, laissant apparaitre quelques forme très attrayante. Puis soudain, un souvenir qui avait disparu de ma mémoire me revint, une jeune fille était apparu avec un sourire, puis soudain, je compris que cette image était la même que celle que je faisait tout els soir, elle apparaissait toujours lorsque je faisait un rêve agréable. Je me redressais alors, ne comprenant plus du tout ce qui m'arrivais, franchement, tout cela ce mélanger dans ma tête. Puis soudain je me rappelais d'un nom, Sanae, je me souviens maintenant, mais je n'arrive pas a y mettre un visage. Je soupirais alors un moment avant de me relevais et de remettre ma robe correctement car elle était froissé. Je n'aurais jamais imaginer qu'un jours je puisse repenser à ça, mais d'un autres cotés, j'étais heureuse que cela m'ai revenue, car à vrai dire, j'étais vraiment triste de ne plus la revoir, ma soeur.

Le sourie au lèvres je repris ma route pour visiter un peu ce village que je venais de voir pour la première fois. Tout était si magnifique, le vent était frais, les senteurs ennivrante et les gens aimable. Je continuais ma visite, le sourire au lèvres lorsque, en passant devant un arbre je sentis une drole de froideur sur moi puis je me paralysa. Tout d'abrods je ne comprenait pas tout à fait ce qui se passer, mais je commençais à paniquer lorsque je sentis la présence de quelqu'un derrière moi. Je ne pouvais plus bouger, mais je pouvais néanmoins parler, ce qui n'était pas plus mal. Je regardais alors devant moi avant d'entendre une voix venant de derrière.

- Vous devriez savoir que c est dangereux de rester isolée, on ne sait pas sur qui on peut tomber.

J'ouvris alors de grand yeux, il n'y avait pas une, mais deux personnes à rpésent, mais dans qu'elle pétrin je m'étais encore fourré ? C'était la question que je me posais à présent. Je repris alors mon sérieux avant de répondre sans émotion mais avec un ton froid.

"Je n'ai aps besoin d'être accompagné pour me défendre, je suis une grande fille. Et tout le monde à le droit de se balader tout seul si il le souhaite."

Soudain, un peu plus loin j'entendis des bruit de pas, des pas qui se rapprocher à une vitesse affollante. Je soupirais alors, j'allais mourrir, mais je n'allais pas mourrir sans me défendre, si il le faudrais, je me batterais. Soudain, la personne qui venait de courrir cria le nom de quelqu'un, Red. Soudain, un tilt me parvint, cette voix, je la connaissait, j'en suis sure, mais où, je n'arrivais pas....¨Puis soudain je la vis, le visage de la jeune femme, et là, une alrme coula le long de ma joue tandis qu'elle m'adressa la parole avec un sourire.

"Bonjour Ayane-nee-san, cela faisait longtemps"

Je la regardais alors pendant que des moment de joie et de peine m'envahir petit à petit et je réussi enfin à trouver la force de parler.

"S...Sanae nee-san, tu m'as tellement manqué. Je suis sir heureuse de te revoir."

Je laissa alors apparaitre un sourire sur ems lèvres, le regards encore triste mélangé à de la colère envers moi même.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Azami [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et Iyaki [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
La noirceur et la solitude de la nuit m'attendent pour me serrer dans leurs bras puis me guider vers un isolement prochaine et une vie de ténébres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Satori Tokei Murakumo
~ God Rebirth ~
~ God Rebirth ~
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Lun 30 Juil - 13:09

Alors que je m appretais a commencer la defiguration de la biche prisonniere des glace, j enendis des pas commencant a etre de plus en plus proche et une voix familière qui me demanda de liberer ma proie. Je me retourna et vit Sanae détrempée qui n etais pas habitué a me stopper dans mon élan, peut etre avait elle une bonne raison.

- J espere pour toi que tu as une bonne raison.


Je libera a contre coeur la jeune femme avec un regard qui signifiait que j etais pret a continuer a la premiere occasion. Il s approcha de Sanae rapidement pour lui marmmoner à l'oreille de ne pas oublier qui donnait les ordres et qu il laisse la jeune fille uniquement par manque d interEt envers elle. Il vint vers la kunoichi de Kumo et lui marmmone quelque chose a son tour. Il lui expliqua qu elle avait de la chance d etre sans interet et que Sanae soit arriver.

Il se craqua les doigts un par un tres lentement et surveilla les deux femmes a distance raisonnable curieux de leur relation.

_________________
Why do we have to fight against our brothers ? We are all humans !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://ninjanoyume.forum-pro.fr
Sanae.H.Rose

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 23

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Mer 1 Aoû - 13:30

A peine Sanae avait elle finit que la jeune femme aux cheveux bleus sourit, elle prononça son nom avec joie comme si de longues années ne s'étaient pas écoulées entre elles. Sa sœur de cœur, personne qu'on prénomme ainsi car le lien par le sang n'existait pas mais cela venait d'un lien plus fort encore: l'attachement par l'organe de vie. La jeune manipulatrice s'en voulut d'avantage lorsque sa sœur n'hésita pas sur le fait de la reconnaitre, elle posa un regard froid à Red pour lui demander de la relâcher. Il ne vit pas le regard qui lui était adressé sans doute un tantinet surpris, de voir Sanae l'arrêtait dans son jeu pour une personne. Certes, elle-même, se surprenait d'avoir put lui demander une telle chose, elle s'était élancée involontairement comme si son propre corps la poussait à agir contre sa volonté. Enfin ce qui était fait est fait, elle risquait de se faire taper sur les doigts plus tard cependant cela ne la dérangerait pas plus que ça au contraire elle adorait souffrir, le chef de Seifuku le savait bien. En plus de ça, sa sœur était une personne à qui elle ne pouvait pas faire du mal après ces moments passaient avec elle, elle ne l'avait pas lâchement trahis comme ses parents, sa tante et son oncle....Dans un sens, elle n'avait pas eu le temps de le faire, elles s'étaient séparées en bon terme et elles ne s'étaient jamais disputées outre mesure.

Sans un mot, Red la dégela, il devait être déçu de ne pas pouvoir s'amuser avec sa nouvelle proie, il s'approcha de l'oreille de la jeune Kunoichi pour venir lui chuchoter, qu'il l'avait relâcher seulement car il n'avait pas d’intérêt particulier à la tuer en rajoutant qu'elle ne devrait pas oublier qui donne les ordres. Sanae ne répondit aucunement à ses remarques, les yeux toujours sur la personne nouvellement retrouvée, elle acquiesça tout de même de la tête pour lui faire comprendre qu'elle l'avait parfaitement entendu. Il se dirigea ensuite vers son opposé pour effectuer le même manège avec Ayane, il était peut être en train de rassurer la jeune femme, lui murmurant qu'elle n'avait pas d’intérêt pour lui avant de se reculer, croisant les bras de manière interessée. La balle de jour se demandait pourquoi les hommes justifiaient leur geste ? Par fierté ? Cela n'était pas improbable surtout avec Red, elle ne le connait pas encore tout à fait mais il lui avait narré un peu sa vie. Tandis qu'elle ne lui avait pas encore dévoilé le quart de sa vie et elle ne le ferait que quand il lui demanderait car elle n'était pas une fille à ressasser ce qu'elle avait vécu et l'extérioriser même avec le chef de l'organisation. Il n'avait pas l'air de vouloir en savoir plus et elle ne le forcerait pas à le lui demander. Elle aimait garder aussi un certain mystère qui l'entourait tel un voile qu'on pose sur une statue de musée.

La jeune Sanae reprit son air normal malgré l'averse qui leur tombait dessus, elle comprit soudainement d’où venait cette pluie. Le coupable n'était autre que Red, elle avait appris qu'il n'était pas du genre à apprécier la beauté sous toutes ses formes. Chacun ses gouts mais il faisait fort en ce moment pour gâcher un si beau soleil, cela était une des choses où ils étaient en désaccord tous les deux. La rose rouge s'approcha d'Ayane avec son visage rayonnant et bienveillant, à croire qu'après toutes ses années, elles ne s'étaient pas quittées. Un sourire apparut sur son minois, un sourire sincère montrant toute la joie de la revoir, elle aurait aimé la serrer dans ses bras mais la jeune femme avait changé, devenant moins démonstratif. On pouvait dire qu'elles avaient toutes deux échangés leur rôles, petites, c'était Ayane qui se dénonçait coupable pour les bêtises de Sanae, alors qu'elle n'avait rien demandé de tel. Maintenant la manipulatrice se sentait responsable d'Ayane, rien qu'en la regardant dans les yeux pour y lire une profonde tristesse, colère, avait elle aussi eu une vie de malheur tout comme elle ?

Que fais tu loin des montagnes de notre enfance ?



_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Iyaki Yuuhi Tsubaki

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 22
Localisation : Prêt d'un lac

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Jutsus:

MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   Lun 13 Aoû - 17:35

J'étais tellement secouer de cette apparitions, cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas vue ma soeur de coeur. Le seule souvenirs qu'il me restais d'elle c'était sa voix, son visage assez flou et son sourire, mais franchement, depuis mon enfance elle à beaucoup changer. Un petit sourire apparu sur mon visage tandis que mon corps retrouver petit à petit sa liberté hors de la glace. J'avais froid, très très froid, mais je ne pouvais cependant pas bouger, vu que j'étais quand même frigorifier. Je regardais d'un cotés Red et de l'autre Sanae, avec un regards tendre, mais quand même je restais sur mes gardes. Je soupirais légérement avant de me craquer les doigt et le cou pour pouvoir enfin parler tranquillement, je n'avais pas peur, mais je ressentais comme un ressentis étrange, de la colère méle avec de la peine et de la douleur. Depuis notre enfance, on avait tout partager, les rires, les souvenirs mais aussi nos peines et notre haine, on avait tellement de chose en commun, mais surtout la tristesse de notre jeunessse passé. C'étais tellement bien de la revoir, même si c'était dans une situation un peu mal, au moins, un événement heureux c'était enfin produit depuis toutes ses années. Je regardais alors Sanae avec un tendre sourire que je n'avais pas afficher depuis bien longtemps. Je lui répondis alors doucement, mais surmement et sur d'elle.

"Et bien je suis ici pour me promenais, je voulais aller vérifier quelques choses, mais j'ai trouvée. Je te cherchait car je voulais te revoir au moins une fois"

Je rigolais légérement avant de sourire, sans faire attention au regards de celui qui m'avait congeler quelques temps plus tôt. Je ne voulais pas me mettre en colère car je venais de retrouver celle que je cherchais, enfin, je ne l'avait dit à personne pour ne pas me le faire interdire et puis de toute façon, j'aurais été voir quand même, même avec l'interdiction de quelqu'un. Je soupirais alors puis repris un regards triste et heureux en même temps, j'étais tellement heureuse, je 'métais tellement inquiétée depuis toute ses années, mais enfaite, elle allait plutôt bien. Je me grattais alors légérement l'arrière de ma tête avant de regarder derrière elle.

"Je suis heureuse de t'avoir revue, je crois que je ne m'aurais jamais pardonner si je ne t'avait pas revue une fois au moins."

Je rigolais légérement avant de retrouver mon sérieux et mon calme, je n'étais pas en position de réagir comme ça, surtout avec le nombres que l'on était, deux contre un, sa ne le fait pas trop. Je restais alors debout devant eux, mais surtout, je m'en fichais de l'homme qu'il y avait ici, je ne parlais qu'avec celle que j'avais toujours aimer en tant que soeur de coeur et que même après els années, je n'avait pas oublier. Je me souvenait encore des partis de jeu que l'ont jouer lorsque mon père était encore en vie, c'était il y a tellement longtemps maintenant.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Azami [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] et Iyaki [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
La noirceur et la solitude de la nuit m'attendent pour me serrer dans leurs bras puis me guider vers un isolement prochaine et une vie de ténébres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les retrouvaille font si mal [PV LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi n'y suis-je pas arrivé ? [Libre]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Obama en chute libre ...
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ninja No Yume  :: A Garder-
Sauter vers: